Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 23:23

 


IV) Markus Coud'boule


Les deux frères de bataille enfourchent à nouveau leur moto et se rendent à l'endroit indiqué sans autre forme d'incident. Une fois à proximité ils observent un barrage de rebelles sur la route. Plusieurs véhicules, de l'armement lourd et le gyrocopter de tout à l'heure se trouvent ici. Ils renoncent à franchir l'obstacle en force et font le tour à pied. Ils trouvent finalement un bâtiment en ruine qui leur permet d'approcher suffisement près sans être vu. Jumeau observe par une fissure: tout est calme. Les space-marines se saisissent de leurs armes et passent à travers le mur branlant exécutant tout rebelle à portée. Leurs premières victimes sont ceux qui essayaient de réparer l'engin volant. Viennent ensuite les hommes des barricades qui, complètement abassourdis, sont incapables de s'organiser et se font véritablement massacrer. Certains entrent dans leur véhicule et reculent jusqu'à la tour pour se mettre à l'abri. La route se retrouve donc de ce fait grandement pratiquable. L'armement de la tour verrouille nos deux héros et commence à faire pleuvoir une pluie de feu sur tous ceux qui se trouvent en contre-bas de façon indistincte. Les surhommes trouvent refuge dans un trou d'obus et appellent les arbites en renfort. Il ne faut pas bien longtemps pour qu'ils arrivent sur place et ils sont alors pris pour cible. Ayant enfin les mains libres, les deux compagnons courent jusqu'à la tour. Jumeau fait feu sur la porte et tente de l'enfoncer, tandis que Paladus la juge trop massive et décide d'escalader la paroi jusqu'au premier balcon. Il doit faire face aux jets de grenades depuis les fenêtres et éprouve les plus grandes difficultés à s'élever de quelques mètres. Il est bientôt rejoint par Jumeau qui, par un malheureux accident, a bloqué son bolter lourd sous la porte. Il arrive assez facilement jusqu'en haut et fait tomber de la passerelle les lanceurs de projectiles. Il entre dans la pièce qui se présente à lui, suivi de près par Paladus. La grande salle circulaire ne contient rien de bien intéressant pour eux mais très vite les choses changent puisque le plafond craque pour laisser passer un gigantesque ogryn mutant. "Markus pas conteeent! Vous mouriiiir!!". Leur nouvel adversaire les toise d'un regard fou, visiblement excité par la perspective d'un combat intéressant. Mesurant plus de 3 mètres de haut et autant de large, il porte une grande veste ouverte constituée d'une dizaine d'uniformes d'arbitrator cousus entre eux. Son torse et ses bras nus arborent plusieurs scarifications et des tentacules s'agitent dans son dos. Chacune de ses énormes mains tient une mitrailleuse gaitling comme s'il s'agissait d'un simple pistolet de duel. Ses deux énormes cornes de béliers et les multiples étoiles à 8 branches sur son corps laissent à penser aux fils de l'Empereur que cette immonde créature a pactisé avec les forces du Chaos. "Où est Gammalus?" crit Paladus. Les yeux globuleux du monstre clignent d'incompréhension "Boss Nemeroth va être fâché par votre faute! Lui pas aimer quand pas livré!". "Nemeroth? Qui est Nemeroth?". "Pouah question débile! De toute façon vous casser mes jouets, moi casser vous!". Sur-ce il braque ses armes et commence à faire feu détruisant tout sur son passage. Jumeau dégaine son pistolet bolter et tire sur le géant. Paladus en fait de même mais enraye sa dernière arme. Il dégaine alors une fois de plus son couteau en adressant une prière à l'Empereur. Sa charge est très vite stoppé par Markus qui, en plus d'être une arme lourde à lui tout seul, n'en est pas moins un redoutable combattant au contact. Les rafales de gaitling font s'écrouler tout un pan de mur sur Jumeau. Paladus parvient à placer un redoutable coup au foie, mettant boyaux et autres organes à l'air. Markus loin de s'en épouvanter, jette ses armes, tient ses viscères d'un main et poursuit le combat de l'autre. Il attrape le Storm-Warden, lui enfonce quelques côtes d'un attaque de genou et l'envoi valser au sol d'un coup de tête, son casque irrémédiablement déformé. Jumeau se relève et fait feu tout en avançant. Il esquive l'une des gaitling que l'ogryn lui jette dessus et parvient à le blesser sérieusement au cou et au bras. Mais rien ne semble pouvoir arrêter le monstre couvert de sang, qui attaque Jumeau de ses poings. Paladus se redresse couteau en main et exécute une charge magistrale qui coupe un bras au monstre. Ce dernier tente alors un encornement et se rate, présentant de fait sa nuque à ses adversaires. Il n'en faut pas plus pour que Paladus lui coupe la tête. Une fois leur terrible chef abattu, les rebelles de la tour ne tardent pas à se rendre. Mais les arbites fous de vengeance ne laissent aucun survivants. Les space-marines n'y voient aucun inconvénient et font la découverte d'autres arbites captifs dans une des tours de l'étage ce qui monte le nombre de l'escouade alliée à presque 200. Les deux frères-marines enlèvent leur casque pour éponger leur front. Ils partagent le même sourire, celui de ceux qui rendent l'Imperium meilleur jour après jour. "Et maintenant mon cher ami tu penses à la même chose que moi?". "Oui. Allons voir ce qui se trame au nord et trouvons Gammalus".

 

Cependant la dernière victoire est entachée d'une triste nouvelle: le marshall Renart a été tué durant le combat. Les deux anges de la mort se reccueillent quelques instant avec l'ensemble des troupes pour faire honneur à sa mémoire. Will Renart était un digne fils de l'Empereur. L'officier en second est un jeune praetor du nom de Willmar. Essuyant visiblement son premier feu, il roule des yeux paniqués lorsque Paladus lui annonce qu'il hérite désormais du commandement. Il part en bégayant organiser l'escouade pour le voyage qui s'annonce. Cette nouvelle préparation est plutôt longue peut-être à cause du manque d'assurance de Willmar mais certainement aussi à cause du grand nombre de blessés dont il faut s'occuper. Paladus en profite pour nettoyer sa lame. Jumeau lui tend son pistolet bolter: "Tiens frère, tu auras besoin de ça". "Et toi?". "Moi? J'ai ça!" répond le Blood Angel en tendant son bolter lourd. Finalement c'est sous un soleil de plomb que le convoi se met en mouvement. Le 2ème gyrocopter a été réparé et assure lui aussi l'escorte. Ils traversent les paysages hostiles de cette planète où rien ne pousse. Le relief montagneux est composé de rochers rouges et de vallées désertiques à perte de vue. Des vents secs chargés de sable balaient de temps en temps leurs visages. La chaleur est étouffante et l'ombre de Tersia manque bientôt à tous. Après 4 heures de route droit sur le nord, le soleil couchant apporte la vision de douze panaches de fumées s'élevant dans le ciel. Le convoi se stoppe immédiatement et trouve refuge dans une gorge ombragée. Les deux space-marines envoient un petit groupe d'éclaireur en repérage. Lorsqu'ils reviennent, une réunion d'état-major est organisée. Le prétorien Marks, le chef des éclaireurs, explique qu'à un kilomètre à l'est se trouve un immense cratère à ciel ouvert d'environ deux kilomètres de diamètre. Il a la forme d'anneaux concentriques empilés les uns sur les autres. Environ un millier de renégats plutôt bien armés obligent des prisonniers, constitués à la fois d'arbitrators et de gangers, à creuser jusqu'à la mort. Le centre de la zone, de la taille d'un stade de football est recouvert de bâches et ils ne savent pas ce qu'il s'y trouve. Ils ont toutefois repéré un elevateur qui permet de s'y rendre en traversant tous les niveaux. La mine est en outre protégée par quelques armes lourdes et véhicules, et de grands chapiteaux cachent peut-être d'autres surprises. A la suite de cette annonce, Willmar se retire pour aller vomir sa dernière ration de combat tout juste avalée. Le prétorien Marks s'avance alors d'un pas "Permission de parler Messeigneurs?". "Allez-y soldat". "Sauf votre respect, je pense que l'homme que vous avez mis à notre tête est un sacré trou du cul, Messeigneurs". "C'est vrai que j'ai des doutes en ce qui le concerne! Vous connaissez quelqu'un de fiable qui pourrait prendre la tête du régiment?". "Ca serait un honneur pour moi Messeigneurs". "Accordé. Allez annoncer à Willmar qu'il est dégradé au rang de recrue". "A vos ordres!". Finalement Willmar est retrouvé mais en train d'essayer de fuir. En punition, Jumeau décide de le faire enchaîner à l'avant de la chimère car il est prévu qu'elle soit en première ligne. Cet incident clos, une stratégie est élaborée entre Marks, Jumeau et Paladus. Elle est immédiatement mise à l'oeuvre car la nuit doit tomber dans une petite heure à peine...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages