Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 23:29



VI) L'Imperium a ses raisons


 

Jumeau rouvre les yeux. Il est à l'intérieur d'un vaisseau, au sol, allongé dans une flaque de sang. Paladus est face à lui son casque entre les mains "...rère! Frère! Reprenez-vous! Nous ne pouvons pas encore mourir! La flotte du Chaos est toujours là!". "Et Nemeroth?". "Plus personne n'entendra parler de lui". "Parfait. Qu'est-il arrivé à votre main?". "Elle était devenue impropre à servir l'Empereur. J'ai dû m'en séparer". "Je vois. Et où sommes nous?". "Dans son vaisseau. Un modèle ThunderCry tout comme le notre". "Alors il y a une solution pour tout arrêter...". Les deux frères-marines se redressent et se rendent péniblement jusqu'au poste de commandes. Bien qu'il y ait des runes impies partout, cet engin n'est rien de plus qu'une ancienne relique impériale corrompue. Les systèmes principaux sont exactement les mêmes. Ils parviennent à sortir la tourelle-laser et tirent à pleine puissance sur la plateforme et les piliers. Après plusieurs salves réussies, des éclairs bleus crépitent furieusement autour des colonnes tandis que l'une d'elle s'écroule sur les autres. Les space-marines, à l'article de la mort, sortent du vaisseau et constatent avec joie que le désaxe de la structure entraine la fermeture du portail. Toutefois, leur bonheur est de courte durée lorsqu'ils se rendent compte que toute une partie du bâtiment de guerre est aussi coupée par le processus et s'apprête à s'écraser. "Viiiite! A l'intérieur!". Un craquement ahurissant ressemblant à des milliers de tonnerre se fait entendre tandis que la zone est bombardée de débris capables de faire trembler la terre. Tout explose ou prend feu autour d'eux. Les deux frères de bataille, sentant leur fin proche, se posent mutuellement une main sur l'épaule. "L'Empereur a bien été servi aujourd'hui frère Paladus". "Oui, frère Jumeau. Loué soit Son nom pour la gloire qu'il a bien vulu nous accorder". C'est la fin de tout pour nos deux héros.

 

Le capitaine Iyadus regarde les écrans de contrôle. Les courbes semblent s'être stabilisées. Les adeptes de l'Officio Medicae se pressent de toutes parts ajustant des branchements ou entrant des codes sur les multiples cogitators. Les deux capsules cryogéniques rétroéclairées projetent une lueur créant une sorte de halo bleu vif. De la vapeur épaisse et glacée renforce cette impression de boule lumineuse. Malgré les bruyants va-et-viens des techniciens, ce sont les sons répétitifs des deux respirations assistées qui emplissent la pièce de ses notes. L'officier astartes s'avance et balaie le givre du cercueil de glace. Un visage apaisé apparaît. "Il pensait mourir en accomplissant son devoir" se dit-il. Cela lui rappelait sa propre expérience il y a quelques années contre la flotte tyranide Dagon. Lui non plus on ne lui avait pas laissé le choix. Lui aussi on l'avait ramené. La mort ne les délivrera pas aujourd'hui de leur vie de combats douloureux et de sacrifices démeusurés...

 

L'apothicaire Eïko s'approche de lui "Ne vous inquiétez pas mon capitaine, ils survivront. Toutefois 4 mois-standard seront nécessaires pour réparer leurs corps. Des morceaux brisés d'armure sont plantés partout jusque dans leurs organes. Une fois reconstitués physiquement nous pourons les sortir de leur état cataléptique". "Et en ce qui concerne la main et la jambe tranchée?". "Nous n'avons pas pu les retrouver. Ils devront passer par des prothèses". Rien d'étonnant pense Iyadus vu les tonnes de décombres sous lesquelles on les a retrouvé. Les restes d'un immonde vaisseau d'une obscure légion renégate. Si l'Inquisition n'était pas intervenue, il se serait occupé lui même de détruire chaque petite parcelle de cette épave blasphématoire. "Et vous savez quels sont les projets de l'Inquisition en ce qui concerne Oméga VI?". "Aux dernières nouvelles, l'exterminatus a été décidé. On peut dire qu'ils ont été retrouvé à temps. Quelques jours de plus et ils disparaissaient avec la planète". "C'est exact mais n'oublions pas que tous les space-marines accueillent la mort avec joie si elle aide aux desseins de l'Empereur" dit-il en s'éloignant. Il ajoute plus pour lui même que pour son interlocuteur "Mais de toute manière, avons-nous vraiment le choix?"  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eiko 18/03/2012 17:52

Ahahah le résumé m'a bien fait rire mais vous avez bien géré. J'en attendais pas moins de nos deux têtes brulées, Félicitations mes Freres!
Par contre le corps du techno-prêtre a été récupéré ?

Les gars, pas de stress je m'occupe des implantations de bras et jambes, sans morphine, vous êtes pas des lopettes fils de l'Empereur ! Mon avis médical impose aussi qu'il passe sous la douche de
décontamination Warp :p!

BriseBarbe 19/03/2012 11:03



Ben non en fait après que le vaisseau se soit écrasé pas sûr qu'il restait grand chose de Gammalus! Et puis comme le dit Iyadus au départ, ça ressemble plus à une mission d'exécution que de
récupération. Maintenant on sait pourquoi! Lol!


C'est vrai qu'ils ont fait les gros bourrins tout le long, surtout à la caserne de Tersia. Du coup quand ils sont arrivés à la fin: plus de balles, plus de vie, plus de points de fortune et plus
de points de destin! Ils ont dépensé tout leur pex pour tout racheter, du coup ce scénar ça a été juste pour la gloire 


PS: Merci Eïko de t'occuper aussi bien des membres de ta killteam :)



Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages