Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 13:30

 


XIV) Tensions internes, effets externes

 

 

Immédiatement, l'équipe de l'Inquisition décide d'agir avant le prochain assaut. Les agents ont compris que cette première escarmouche ne visait qu'à tester les défenses de l'astroport. La prochaine vague risque d'être beaucoup plus compliquée à gérer! Alors que soldats FDP et Mandato explosent de joie se laissant aller aux rires et aux félicitations, l'équipe planifie une nouvelle défense. Gabriel et Silace sortent du vaisseau (où ils récupéraient de leurs sérieuses blessures) et se dirigent vers le bâtiment principal chacun pour une raison différente. L'ecclesiaste souhaite s'entretenir avec Hadley tandis que la sororitas souhaite voir Constantine afin de récupérer le maximum de bolts avant le combat à venir. Pendant ce temps, Titus retourne au niveau du quai pour recharger le générateur. Il coordonne avec Torbal et quelques hommes réquisitionnés une stratégie visant à irriguer la plateforme à l'aide de barrils. Une action longue et fastidieuse qui n'est pas sans danger car la ligne de camions est désormais dangereusement proche. Elli se camoufle au milieu des barricades, devenant pour le coup quasiment invisible, guettant les mouvements ennemis avec anxiété. Les combats ayant duré la plus grande partie de la journée, ils doivent agir vite en cette fin d'après-midi. La nuit ne tardera pas à tomber et qui sait ce qu'elle apprortera avec elle...

 

Mais à peine commencées, toutes ses tâches sont interrompues par les cris affolés de Silace: "Il y a un problème avec Constantine! J'ai besoin d'aide!". Lorsque ses compagnons font irruption dans le dortoir, il la trouve bien en peine essayant de retenir les convulsions du jeune arbitrator ensanglanté, accompagnée d'un soldat improvisé médicae et complètement dépassé. Tout en sortant son équipement médical, Titus explose "Que s'est-il passé bon sang?!". "Je... Je ne sais pas! Quand je suis entré il tremblait et vomissait du sang!". "Ou... Oui... C'est horrible... Il... Il va mourir?". "Poussez-vous, laissez-moi faire! Constantine tenez bon!". Le technoprêtre fait appel à toutes ses connaissances sur la matière biologique et se maudit intérieurement de ne pas avoir mémorisé des données plus grandes. L'état du blessé est critique et il s'enfonce de secondes en secondes. Un attroupement se créé rapidemment à l'entrée du dortoir mais personne n'est en mesure d'intervenir et tous assistent impuissants. Titus cherche à localiser la plaie par laquelle s'écoule le sang. Il constate immédiatement que sa blessure est réouverte et que tous les points ont sauté, probablement à cause de ses mouvements brusques. Mais lorsqu'il tente de juguler cette hémorragie il se rend compte que le problème est bien plus grave. L'hémoglobine est perdue par tous les pores de la peau! Ses spasmes deviennent de plus en plus violents puis s'arrêtent de façon brutale. Un grand silence règne dans la pièce. Tous s'arrêtent de bouger. Titus prend le pouls de celui qui a toujours été droit et juste. Après deux minutes de réflexion qui paraissent des heures, ses cellules analytiques confirment le décès. Ainsi s'éteint le dernier arbitrator de Sinophia.

 

La foule se disperse avec la lenteur propre aux situations tragiques. Le capitaine Jaspel présente ses condoléances et ramène le medicae improvisé dans la salle voisine où d'autres blessés l'attendent. Cortez saute une nouvelle fois sur l'occasion pour faire remarquer l'incompétence du groupe inquisitorial "incapable d'assurer la sécurité de ses propres membres" et se retire avec ses hommes. Le primus fait part de ses inquiétudes à Silace et Gabriel: il n'a pas l'impression que Constantine soit mort des conséquences de ses blessures même si cela reste une possibilité à ne pas écarter car personne n'a vérifié son état depuis son arrivée. Le nom d'Hadley est immédiatement prononcé par les deux servants du Ministorum. L'homme-machine rapelle que le but n'est pas de provoquer une chasse aux sorcières injustifiée, surtout dans un contexte aussi tendu. Le prêtre cherche alors à rassembler un indice quelconque en fouillant toute la pièce mais fait chou blanc. La sororitas prépare le corps pour les honneurs tandis que le technoprêtre effectue divers prélèvements, comptant bien obtenir le fin mot de l'histoire un jour ou l'autre. Gabriel décide de se rendre à l'extérieur et de questionner les soldats. A défaut de preuves matérielles, il peut peut-être obtenir des témoignages révélateurs. Mais les militaires, déjà très occupés à transporter les blessés jusqu'au bloc médical qui a été bricolé dans la chapelle de l'Omnimessie, ne lui apprennent rien d'intéressants. Tous étaient sur le champ de bataille précedemment et les rares qui ne l'étaient pas, ont été appelé en renfort par Hadley pour l'aider à mettre sur pied un endroit apte à acceuillir les éclopés. Hadley, justement, sort de l'hopital-chapelle et décide de prendre un peu de repos. Il se grille un cighalos bientôt rejoint par Torbal tout penaud qui, voulant aider à transporter les blessés, en a achevé un et s'est fait mettre à l'écart. Ils s'assoient sur des marches et discutent en buvant quelques gorgés d'un tord-boyaux fait maison. Le prêtre affirme que, finalement, même si elle est triste, la mort de l'arbitrator est une bonne chose et qu'elle peut être utilisée à leur avantage. En maquillant le corps pour que cela ressemble à une exécution et en le livrant à Jastilus, ils pourront rouvrir les négociations et gagner du temps. Torbal répond que Constantine était vraiment très apprécié des autres agents et qu'il devine déjà leur réponse. Poser la question n'entraînera que des problèmes. D'ailleurs il comprend très bien leur point de vue, pour lui non plus cela ne se fait pas. Il compare la situation à eux deux et avance que lui-même ne le ferait pas si c'était lui. Hadley écrase son mégot, se lève et lui dit en partant: "C'est bien là la différence entre toi et moi mon ami...".

 

Pendant ce temps, Titus trouve Cortez et exige de lui qu'il mette certains de ses hommes à sa disposition. Le ton monte dès les premiers mots et dégénère en véritable dispute dans la chapelle puis à l'extérieur à la vue de tous. "Cela suffit maintenant licteur, nous avons été plus que patients. Nous représentons l'Inquisition ici et nous avonc toute autorité sur vous, vous semblez l'oublier!!". "En temps normal peut-être, mais dans la situation actuelle, vous n'êtes rien de plus qu'un survivant comme nous tous! Si vous voulez faire des choses, faites-les par vous même! Moi je fais ce qu'il faut pour que mes hommes restent en vie!". "Je vous signale que si nous tombons vous tombez tous avec nous. Ne vous faites pas d'illusions! Nous devons effectuer des actions cohérentes ou nous signons notre fin". "Je n'ai rien de plus à vous dire, surtout pas à vous et à votre équipe de traîtres!". "Traîtres?!". "Oui tous ceux qui veulent négocier avec les insurgés sont des traîtres! Rien de plus! Lorsque la Cour des Rouages aura repris le contrôle, croyez bien qu'elle entendra parler de vous et qu'elle transmettra l'information à vos supérieurs!". C'est à ce moment là que l'officier Jaspel intervient pour calmer le jeu. Elle délègue trois de ses hommes au service de Titus et éloigne Cortez. Titus leur donne pour instructions d'aider Torbal et retourne sur le quai, le plus loin possible de ses êtres de chair et de leurs sentiments si contradictoires et détestables. Torbal profite donc de sa nouvelle main d'oeuvre pour transporter des barils emplis d'eau et humidifier la zone du portail pour favoriser la réussite du piège électrique. Hadley rejoint son compagnon et l'aide également. Elli, couvrant toujours la zone de son fusil mitrailleur modèle Spectre, se concentre sur eux et ne les lache pas du regard ou, tout du moins, jusqu'à ce qu'une mouche ne vienne le perturber. Lorsqu'il remet l'oeil sur la lunette, c'est pour constater bien trop tard qu'un groupe de trois rebelles s'est avancé hors du couvert des camion et se met à tirer sur les 4 cibles qui s'offrent à eux. Hadley se jette sur Torbal et lui évite d'être touché au torse. Ils commencent alors à se retirer quand un soldat est touché aux jambes et tombe hurlant au sol. Torbal veut le tirer de là mais Hadley s'y oppose "On a pas le temps bordel! Viens!". Pour le garde impérial il est impossible de laisser un homme derrière lui. Ignorant les remarques du prêtre, il attrape le blessé par les bras et l'amène à l'abris. Une action héroïque qui lui vaudra une blessure à l'épaule. Elli tire une rafale en direction des fanatiques qui, tout de suite, cessent le feu et se replacent derrière les camions. Heureusement pour tous, cet accrochage a provoqué plus de peur que de mal. C'est d'ailleurs pour éviter ce genre d'incident que les occupants de l'astroport décident de reculer les barricades et de les réaménager. Seulement la nuit tombe et il ne sera pas possible de déplacer les deux fortifications. Cortez et Jaspel font le choix de déménager la plus solide au grand dâm de Torbal qui voit alors le multilaser se retrouver sans protection. Entre temps, Titus se lance dans ses fastidieuses réparations et comprend bien vite que l'assemblage ne tiendra pas éternellement. Il doit de plus en plus improviser avec des pièces qui ne sont pas adaptées, des cables qui ont grillé ou des fils qui ont fondu, et si ce n'était sa grande maîtrise de la technologie, l'appareil aurait rendu l'âme depuis longtemps. Toutefois, après quelques heures passées dessus, il peut affirmer qu'il fonctionnera au moins encore une fois... Mais tiendra t-il le choc? Il devient de plus en plus évident qu'ils ne pourront se passer du multilaser et il laisse le soin par micro-vox de régler cette situation à Torbal et Hadley. En fait, il lui apparaît même que leur situation devient de plus en plus difficile aussi bien matériellement que moralement. Cela fait un petit moment que ses circuits encéphalo-logiques lui envoit un message d'alerte. Les ressources s'amenuisent et leurs alliés organiques deviennent de plus en plus imprévisibles. Remontant vers le hangar, il voit le métal des prétoriens luire sous la lune. "Trop d'êtres de chair, pas assez de machines" se dit-il en secouant la tête. Il se tourne alors dans l'autre sens. Des flambeaux ont été planté un peu partout et permettent de voir les groupes de soldats. Il y a ceux qui patrouillent par deux, ceux qui se font passer des bouteilles d'amasec et boivent au coin du feu, et ceux qui se rendent au réfectoire en riant fort car, apparemment, leurs chefs leur ont organisé un moment de détente. Une faiblesse typiquement humaine...

 

Silace passe plusieurs heures à préparer le corps de son compagnon défunt, à réciter des cantiques et à prier pour le salut de son âme. Nul doute que l'esprit de l'arbitrator connaîtra le repos grâce au dévouement de la sororitas. "Fihad Constantine, tu as été un homme loyal et un brave guerrier. Jamais je n'oublierai ton nom. Ni moi, ni l'Empereur". Enfin, lorsqu'elle pense avoir fait tout son possible pour que le Très-Haut l'accueille en son sein, elle se rend sur la piste d'atterrissage où se trouvent déjà Titus et Elli. Une réunion impromptue s'organise dans le Silver Arrow. Le primus fait part de ses doutes au sujet de la situation et découvre que ses compagnons éprouvent les mêmes craintes. Il leur explique qu'au prochain assaut il est tenté de prendre le vaisseau et de quitter la planète. Pour contrer le problème des satellites de défense, il pense pouvoir fabriquer des leures à partir de servo-crânes. Ce plan est approuvé comme solution de secours et deux servo-crânes messagers sont finalement trouvés dans le hangar. Pendant ses recherches, Elli surprend Hadley en train de coucher avec une militaire FDP derrière un contenair. Il ne peut s'empêcher de rester là, tapi dans l'ombre, à les observer. Recevant un transmission vox du primus, il se rappele soudain être attendu et retourne au vaisseau. Une fois les servo-crânes déposés, il repart sans un mots dans le coin où se trouve Hadley. Il s'y rend à pas feutré, photolentilles sur le visage. Il croise la fille de tout à l'heure mais elle ne le voit pas dans le noir. Il arrive ensuite au niveau d'Hadley et s'accroupit pour le regarder. Ce dernier est assis au sol, torse nu, une lanterne posée à ses pieds. Il fume, s'amusant à faire des ronds et d'autre figure. Le bas-ruchard l'épie, sentant son sang battre dans ses veines. Il se remémore toutes les fois où il lui a manqué de respect et la colère monte en lui. "Là-bas, dans les gangs, on te fait l'sourire de l'ange pour moins que ça enfoiré! T'es pas conscient de c'que je pourrais te faire connard!" se dit-il à lui même. Il saisit alors son arme et, tremblant de rage, déverouille le cran de sécurité le plus silencieusement possible. Hadley est maintenant debout et finit de se rhabiller. Il rit puis parle tout seul: "J'vais raconter ça à Torbal! On va trop se marrer!". "Merde!" pense soudain Elli, "Torbal! Je l'avais oublié celui-là!". C'est sûr que s'il descendait son pote, l'autre allait pas être content. Et c'est sûr qu'il n'avait pas envie d'avoir aux fesses un garde impérial pas content! Il reste donc là immobile, regardant Hadley partir en sifflotant. Entre-temps, Titus et Silace décident de prendre un peu de repos avant la prochaine probable bataille et s'endorment dans le vaisseau. Torbal, après avoir réuni un maximum de cables et de chaines, tente de créer une barrière au niveau du portail. Il rencontre Gabriel qui l'informe de son intention de partir espionner les rebelles. Il s'aplatit donc jusqu'aux lignes ennemies et parvient à ne pas se faire repérer, par la grâce de l'Empereur bien sûr, et certainement aussi, l'orgueil de leurs assaillants. Il rampe sous un camion et parvient à l'orée de la première rangée de tentes. Tous les fanatiques ou presque semblent rassemblés au milieu du camp d'où lui provient l'échos d'un discours. Il ne peut s'approcher plus à cause des sentinelles mais ce qu'il arrive à entendre lui glace le sang...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Titus 12/04/2012 09:21

Moi je cracherais pas sur la revente de la tete de l autre encule de sniper, ainsi qu un petit courrier en direction de sollex pour leur envoyer mes condoleances pour thalanis, son insigne et sa
mechadandrite. J enverrais bien un tit message au grand Demeter pour le tenir au jus, et une implantation de mechadandrite ou un implant ne serais pas de refus !!

BriseBarbe 13/04/2012 13:39



Hé hé hé, primus tu maîtrises l'art de glisser subtilement une liste de course dans une conversation 



Trauma 23/03/2012 19:20

Merci de l'info, vu que niveau équipement dans WH40K je n'y connais quasi rien, ça a l'air intéressant mais ça doit coûter bonbon...
A part avoir une prime de risque offerte par l'Inquisition ou braquer une banque ça va être dur. Niveau équipement,de toute facon je me plains pas pour le moment, il faut mieux equilibrer la team
en equipant les teammates.
Pour l'armure des Célestines, oula, il reste encore beaucoup de travail avant d'avoir le grand honneur de pouvoir la porter ou au moins y prétendre. En plus partant pour la carrière Inquisiteur
n'ayant pas de carrière me rapprochant d'elles, pas sur que je puisse un jour en voir un jour la couleur :S.

BriseBarbe 25/03/2012 15:03



Lol! Normal l'Empereur assure toujours le service après-vente :)



Trauma 22/03/2012 19:12

Pas grave si le servo-crane s'enfuit, on réinventera le Quidditch a la sauce DH!Bien que le pilotage de réacteur est catastrophique en ce moment (même tout le temps ) !
Pour Hadley, je ne suis pas contre son intégration, mais vu qu'on arrive pas a sauver les PnJ, son gout trop prononcé pour la vie, il ferai mieux de nous oublier.
Dans tout les cas,si on l'accepte on pourra toujours le reconvertir en Wingman pour Elli.
Dans tout les cas, Gloire a l'Empereur, peut importe ou notre inquisiteur ou Primus nous dira d'aller.

BriseBarbe 23/03/2012 08:57



C'est vrai! Lol! C'est plutôt aléatoire comme pilotage. Mais j'ai farfouillé comment régler ton problème et voila ce que j'en pense: ton jet-pack actuel est de qualité ordinaire. En le rendant de
bonne qualité (+5) ou de qualité exceptionnelle (+10) ça te fait des bonus. C'est déjà un bon début. Bon après tu peux coupler des systèmes et les faire monter dessus, pourquoi pas un système de
pilotage semi-assisté (comme la visée) ou un servo-crâne assistant? (en plus je sais qu'il existe aussi autre chose pour la stabilité mais j'ai oublié où je l'ai vu). C'est sûr qu'après si tu
obtiens le système intégré à l'armure des célestines t'auras plus ce problème... 


C'est vrai qu'Hadley est accroché à la vie, il a pas signé pour St Castor lui c'est sûr 


Ooooh je pense que la prochaine destination devrait vraiment vous plaire et à tous pour une fois! Mais juste avant on va avoir besoin de la Killteam Phoenix et de tous ses membres, ya un gros
morceau qui les attend (Rire démoniaque)!



Titus Tribun/ Primus des loups de Drusus 20/03/2012 09:35

Ouais moi je verrais bien le coup de on part pour la ruche Sibellus, pour retrouver la fille de l'autre empaffer qui a vendu son âme.
C est la seule piste exploitable pour les serviteurs du crépuscule.
Je retiens le Primus va se foirer pour le jet d'analyse pour découvrir le poteau rose !!
Je vous rappelle que Constantine n'était qu'un être de chair et que sa mort nous a mené à la réussite de la mission...
Je vais recommander Hadley à notre inquisiteur, il s'intègrera bien avec la cellule spectre, ils n'ont point d'ecclésiaste !!

Les loups de Drusus

+++ Seul la mort mets un terme au devoir +++

BriseBarbe 20/03/2012 18:41



Mais non primus tu sais bien qu'on t'adores! Tu le rateras pas celui-là de jet, ne t'inquiètes pas :) De toute façon si je veux te piéger je fais voler l'échantillon par un servo-crâne, comme tu
arrives jamais à les tuer, il aura le temps de s'enfuir! Lol!


Au niveau plan, il ne cesse de s'adapter en fonction des circonstances et, vu l'endroit où on s'est arrêté, il faudra voir la prochaine fois si un ou deux trucs ne viendraient pas tout changer
encore une fois. Pour Hadley si Gelt arrive à le débocher de son inquisiteur actuel pourquoi pas! Ca serait cool, il reviendrait vous voir de temps en temps. J'en connais qui vont être ravis Hé
hé hé...



Eiko 19/03/2012 22:04

Il est rare qu'une Sororitas ne soit pas impatiente de continuer sa mission qui a pour but de venger la personne qui m'a fait connaitre toutes mes soeurs mais:

Va falloir patienter pour continuer, deux semaines d'absences (surement plus d'ailleurs :S )pour moi. Session d'exams incoming...
Pour mon rôle d’émissaire, je ne peux promettre a des gens corrompus et belliqueux, l'appui de mon maitre.
De toute façon, la prochaine mission, on est pris dans un SpaceHulk! Ca fait longtemps qu'on en a pas chié dans l'Immaterium :p

BriseBarbe 20/03/2012 18:31



Oui c'est vrai tu me l'avais dit. Normalement à partir de maintenant il devrait y avoir quelques Dethwatch car la suite de l'histoire se passe avec les space-bourrins! Vos agents seront de retour
sous les projecteurs juste après et il y aura du lourd, du très très lourd!


PS: Ah ah tu verras ce que ce bon vieux Gelt te réserve mais, si jamais tu as raison sur ce que tu dis, ça sera l'affrontement du coeur et de la raison, c'est beau :)



Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages