Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 22:41

 

 

V) Fin tragique pour Yosica

 

 

Une fois devant la cage N°VI, l'équipe découvre une jeune femme ronde sanglotante à la longue chevelure blonde. Ses vêtements sont déchirés à plusieurs endroits et des marques de coups sont visibles. "Hey vous là, nous voudrions vous parler...". La blonde continue de pleurer le visage dans ses mains. "Nous voudrions vous parler de Dame Scynthia". La prisonnière relève la tête et regarde ses interlocuteurs. Son visage poupon est couvert de blessures: elle a plusieurs hématomes au niveau des joues, du sang séché est visible sur le coin de ses lèvres, son oeil droit est poché. "Oui Scynthia a disparu et nous avons besoin de vous pour la retrouver. Vous devez nous aider" poursuit Thane. "Je... Je ne vous connais pas qui êtes-vous? Vous travaillez pour le cardinal c'est ça? De toute façon, j'ai déjà tout dit, je ne sais rien! Peu importe ce que vous me ferez encore!". Elle éclate en pleurs. Natacha s'avance et prend la parole une main sur la grille: "Ecoutez, ce que vous avez vécu est horrible je le conçois, je suis une femme moi aussi. Et en tant que femmes nous savons très bien les dangers qui nous guettent là dehors. C'est aussi le cas pour votre maîtresse. Vous ne voudriez pas qu'il lui arrive malheur par votre faute?". "Mais je... Bien sûr que non!". "Alors vous devez tout nous dire!". "C'est impossible!". "Vous ne pouvez pas prendre une telle responsabilité!". "Je ne fais que mon devoir!". "Vous risquez sa vie!". "Non elle ne risque rien! Ce n'est pas la première fois que...". Les deux femmes s'étaient mises à hausser la voix petit à petit. La jeune servante affiche un visage horrifié. Elle en a dit bien plus qu'elle ne l'aurait voulu. Elle a un mouvement de recul et blotti ses jambes contre son torse. Une voix provient de la cellule d'à côté: "Courage Yosica! Ne te laisse pas faire par ces salauds!". Les enquêteurs se rassemblent à quelques pas de là. "Vous avez entendu vous aussi?" demande Kintas. "Oui ses femmes en savent beaucoup plus qu'elles ne le disent. Il est temps de leur mettre la pression!" répond Lupus. "Laissez-moi faire!" s'exclame joyeusement Natacha tout en sortant son fusil-mitrailleur de son sac. "Euh? Cette arme n'est-elle pas disproportionnée par rapport à la situation?" s'inquiète Gaïa. Mais la jeune noble ne l'écoute déjà plus, se trouvant devant les cellules des trois servantes, exibant fièrement son arme et faisant des aller-retours de l'une à l'autre: "Bon maintenant l'une de vous va cracher le morceau! Je compte jusqu'à trois et si je n'ai pas ce que je veux, Yosica y passe la première! Est-ce que c'est aaaAAH!". Un énorme rat pouilleux vient de lui passer entre les jambes ce qui lui fait perdre l'équilibre. Son doigt se contracte inconsciemment sur la gachette tandis que Yosica se retrouve criblée de balles! RATATATA!!! Le vacarme produit par l'échos de la rafale est assourdissant. "Nooooon! Mais qu'est ce que t'as fait?!" se précipite Lupus. Natacha regarde son arme incrédule "C'est... C'est un accident je...". "Et merde! Elle est morte! T'avais besoin de sortir la grosse artilerie?!". Des cris résonnent soudainement de partout. Tous les prisonniers semblent être pris de frénésie. Certains hurlent à la mort, d'autres font du bruit en tapant sur les barreaux, d'autres encore jettent des cailloux sur l'équipe. "Bordel! Qu'est ce qu'on fait maintenant?!" crie Thane. "On continue! Faut faire parler les deux autres avant que les gardiens n'...". A ce moment là justement, la porte du fond s'ouvre et les geôliers commencent à faire leur apparition. Le chef tient un fusil à pompe, les deux autres des matraques électriques. Les personnages n'auront pas l'occasion de poursuivre l'interrogatoire plus avant. La suite n'est que beuglements du chef et poussée vers la sortie de la part des deux autres. Les enquêteurs quittent les lieux sous les insultes des gardiens et filent sans se retourner avant que d'autres problèmes n'apparaissent. Lorsqu'ils sont suffisement loin, ils s'arrêtent quelques secondes pour reprendre leur souffle. "Trône! C'était notre meilleure piste et la voilà envolée! Nous retournons à la case départ!" s'exclame Kintas. "Pas tout à fait" lui répond Lupus un sourire aux lèvres. Il ouvre sa main droite et des clefs apparaissent à la vue de tous. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages