Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:20

 

 

XXVIII) De surprises en surprises...

 

 

 

Natacha et Lupus ouvrent alors les deux battants canons de poing en avant, tandis que Kintas surveille le couloir. Un éclair jaillit à l'extérieur projettant sa lumière crue dans la chambre, ce qui fait danser les ombres pour quelques secondes. Thane, nerveux, fait feu en direction de la fenêtre. Heureusement pour lui, la détonation de l'arme est couverte par le bruit de l'orage et personne ne semble remarquer la chose. La fouille des lieux ne révèle rien de particulier et le psyker est persuadé que son ressenti vient de la chapelle. Pour une plus grande discrétion, les enquêteurs décident de confectionner des torches en utilisant la cheminée. Hélas, bien mal leur en prit, car les restes du tableau maudit n'avaient pas dit leurs derniers mots. Alors que Natacha et Kintas se jettent au sol, Lupus ne peut esquiver l'explosion soudaine de flammes roses dans lesquelles il croit percevoir un visage hurlant. Tandis que l'apparition le traverse, il a l'impression d'avoir l'esprit vrillé par des effluves de haine pure. Une sensation terrible qui le laisse en état de choc, assis à même le sol et hagard pendant quelques minutes. Voyant que la manifestation démoniaque a disparu, Kintas se précipite aux côté du licteur et l'examine sur le plan physique et psychique. La morsure du Warp n'a été que superficielle mais a laissé des traces durables sur la psyché du licteur. Nul doute que certains de ses sens seront légèrement altérés à l'avenir mais rien qui l'empêchera de poursuivre la mission. A condition bien sûr, que ce genre d'incidents ne se reproduise plus auquel cas il devra traiter le mal par le mal...

 

Hemet est furieux. Il se trouve devant la chambre de Dame Zenthrix et de là il entend la pluie se déverser à l'intérieur. Encore une femme de ménage qui aura oublié de fermer la fenêtre! Zut! Mais à quoi elles pensent à la fin! Tout en pestant il ouvre le formulaire des rapports sur sa data-tablette mais tout à coup une pensée lui traverse l'esprit. Et si c'était Jessica? Sa petite amie était très jolie mais un peu tête en l'air il est vrai. Il sourit béatement. Ah Jessica! Cela ne fait que quelques jours qu'ils se fréquentent mais il sait déjà qu'il a trouvé la femme de sa vie. Cette chambre n'est pas sur son planning mais il est bien obligé de réparer son erreur. S'il ne le fait pas, l'eau va s'engorger sur la moquette, infiltrer le parquet et produire des dégâts importants. Hors de question qu'elle soit tenue pour responsable! Cette soirée est spéciale, il ne faut pas la gâcher. En plus, il a déjà tout prévu: il a négocié avec la chef-cuisinière un plateau de petits fours à récupérer après le bal de ce soir, il a placé sa bouteille d'amasec pétillant sur le rebord de la fenêtre pour qu'elle soit à juste température, et il a réussi à caser Wilson dans le lit de Madelon histoire d'avoir la chambre pour eux tout seuls. Peut-être que ce soir sera le grand soir?! Hemet rougit rien que d'y penser. Il passe sa carte dans le lecteur. La serrure se déverrouille, il tourne la poignée et soudain la porte s'ouvre d'un coup sec. Il manque de peu de tomber en avant alors qu'un fou furieux surgit de l'ombre et tente de l'assommer avec un plateau en argent. Il le rate, lui se prend les pieds dans le tapis et chute au sol. Son agresseur se jette sur lui, lui portant un second coup au visage ce qui réduit son nez en pulpe sanguinolante tandis qu'il perd connaissance. Thane est en nage mais fier de lui. Il s'empare du pass-magnétique et referme la porte. Il fouille le majordome et trouve quelques babioles: une bourse contenant des bonbons à la menthe, une dizaine de trônes et un trousseau de petites clefs cuivrées. Il arrache la corde des rideaux et l'attache avec, jambes et poings liés, baillons sur la bouche. Il l'enferme dans la penderie et pousse une armoire sur la porte pour plus de sécurité. Enfin, il ramasse la data-tablette et l'examine pour trouver le plan des chambres. Mais sa déconvenue est grande car seul un début de rapport et un listing des chambres à inspecter s'affiche, aucune ne correspondant à celles qu'il recherche. «Raaah!» râle le psyker. Il avait encore des progrès à faire dans le domaine du kidnaping se dit-il. Il décale l'armoire et ouvre la porte tandis que sa victime, debout et détachée, se jette sur lui. Oui, il avait encore beaucoup de choses à apprendre dans le domaine, il n'y a aucun doute là-dessus se dit-il alors qu'il bascule la tête en arrière.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages