Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:22

 

 

XXIX) Périls soldatesques (H-3h14)

 

 

 

Gaïa avait traversé le parc tandis qu'un véritable rideau de pluie réduisait sa vision au strict minimum. Dès qu'elle avait trouvé une impasse déserte, elle s'était débarrassée de ses robes d'adepte et de ses photolentilles. Elle avait dû attendre le bon moment car malgré le temps elle n'était pas seule, il y avait encore quelques personnes qui, comme elle, s'étaient faites surprendre par l'orage et couraient dans les allées dans l'espoir fou d'échapper à la pluie. Certaines avaient tenté de prendre leurs précautions en emportant des parapluies mais ces derniers se révélaient totalement inefficaces, finalement encombrants, finissant même par s'envoler et traverser les airs comme des carreaux d'arbalette colorés. C'est en suivant l'un d'eux du regard que Gaia percute un garde. Furieux, il lui hurle dessus avant de lui porter des coups de crosses dans le dos. L'adepte décide de prendre son mal en patience afin d'éviter d'attirer l'attention. Au bout de quelques minutes, son tortionnaire reprend sa route et elle en fait de même. Elle croise un convoi de trois jeeps bâchées qui se rendent en trombe en direction du bâtiment des invités. L'homme du balcon a certainement donné l'alerte, elle a bien fait de se débarrasser de ce qui pouvait servir à l'identifier. Elle a toutefois une pensée pour Thane qu'elle n'a pas eu le temps de prévenir... Arrivée au bâtiment principal, elle présente son laisser-passer à la porte. Quatre sentinelles lui ouvrent et procèdent à un contrôle d'identité. L'un d'eux la compare à un pix puis fait un signe négatif à l'intention de ses compagnons. Gaia va pour prendre congé mais le plus grand se place devant elle, ses yeux débordant d'un regard vicelard.

 

«Alors ma jolie, c'est pas un temps pour sortir ça! Où tu vas toute trempée comme ça?». L'adepte se stoppe et sent derrière elle que les trois autres la reluquent lourdement. Elle porte un regard rapide sur son accoutrement et réalise que sa tenue moulante de cuir est tellement trempée qu'elle épouse parfaitement les formes de son corps. Si elle n'était pas de couleur grise on jurerait qu'elle est nue.

 

«Excusez-moi messieurs mais je dois me dépêcher. Je dois servir mon maître» tente Gaïa en inclinant la tête.

 

«Sûr que tu dois bien le servir dans cette tenue!» ricane l'un derrière.

 

«C'est que... On voudrait pas que t'attrape froid, ton maître va nous en vouloir après! Je crois qu'il serait bien qu'on te réchauffe...» poursuit un autre garde.

 

«Ouaiiis! Viens on va te trouver un petit coin de cheminée où on pourra faire sécher tes vêtements...» jubile l'homme d'arme le plus proche en lui attrapant le bras gauche.

 

Immédiatement, l'adepte se dégage avec force. Devant le regard surpris de ses interlocuteurs, elle poursuit d'une voix douce: «C'est que... Ca aurait été un plaisir... Vraiment! Mais vous comprenez, contrairement à vous j'ai du travail qui ne saurait attendre et...»

 

«Hé oh! Nous aussi on bosse! Tu crois quoi sale pimbêche?!» s'exclame le garde le plus proche en la poussant au niveau de l'épaule.

 

«Ah mais je cru que...» poursuit Gaïa sur un ton innocent.

 

«T'as rien cru du tout! Casse toi de là avant qu'on te foute en geôles» la coupe l'un des soldats en lui montrant les escaliers.

 

«Ouais! La prochaine fois qu'on te voit dans cette tenue on t'embarque! Tu crois que t'es où ici?! C'est les quartiers du Lord pas un bordel de la ville!» achève l'une des sentinelles en pointant un doigt accusateur sur elle.

 

«Oh mais je n'en doute pas! Veuillez m'excuser, cela ne pouvait en être autrement avec des gardes aussi serviables». Elle exécute une petite révérence et quitte le hall aussi vite qu'elle le peut. Elle monte jusqu'au 4ème étage et se rend dans la chambre de la fille Cromwell, se faisant la promesse intérieure d'éviter à l'avenir tout contact avec les soldats brutaux et mal dégrossis du palais.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages