Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 20:45

 

 

XXXI) Je n'avais pas le choix...

 

 

 

Thane peste de rage. Il est parvenu à se relever et à jetter son adversaire au sol. Il se saisit du plateau d'argent et tente de l'abattre sur la tête du valet. Il le rate et son arme improvisée lui échappe des doigts. Sa cible complètement paniquée rampe vers l'arrière. Thane se jette dessus mais le laquais se saisit d'une chaise et lui fracasse au visage. Le psyker, légèrement sonné, recule et s'appuit sur la bibliothèque. Il voit son ennemi se remettre sur ses jambes et se diriger prestement vers la baie vitrée. Thane sort alors son pistolet laser et lui tire dans la jambe droite. Le laquais s'effondre au sol en percutant une table. Il se tortille sur la moquette, hurlant et plaquant ses mains sur la blessure béante. En deux enjambées Thane est sur lui et enfonce ses doigts dans sa gorge: «Ecoute moi bien, j'ai des questions à te poser mais si tu cris le prochain tir va droit dans la caboche, t'as compris?». Hemet, suffoquant, fait un signe affirmatif de la tête. Le psyker retire ses doigts et sa victime est prise d'une violente quinte de toux pendant quelques secondes. Thane prend une chaise et s'assoit face à lui. Il pose le pied droit sur sa cuisse sanglante puis lui lance: «Ok, je cherche deux chambres. Celles de Lizabel Grisham et d'Abigael Mercurial». Le valet sanglote: «Je... Je vous en supplie... Je dois voir un medicae!». «Si tu ne me réponds pas tout de suite c'est d'un prêtre dont t'auras besoin!» lâche Thane tout en appuyant sur la blessure. «AAAAAH! Je vais parler! AAAAAH! Ne me tuez pas! Ne me tuez pas!» glapit sa victime. «Ça ne dépend que de toi! OÙ LOGENT MERCURIAL ET GRISHAM?!» crit le psyker. «Grisham c'est la chambre de la Gourmandise. Quatrième étage, 6ème porte à droite. Mercurial c'est la chambre de la Symphonie, cinquième étage, la porte au fond du couloir» articule Hemet entre deux grimaces de douleur. «T'es sûr?! T'es pas en train de ME MENTIR TOUT DE MÊME?!» l'interroge Thane tout en forçant d'un coup sec sur la jambe du laquais. «AAAAH! Bien sûr que non! Je AAAAH!!!». Les cris cessent soudainement. L'homme s'est évanoui. Instinctivement, Thane se lève, pointe son arme et lui tire deux fois dans la tête. Il retombe sur sa chaise brutalement. Il lui faut quelques secondes pour réaliser la portée de son acte. Il vient de prendre la vie à un homme innocent. Au cours de son existence, il avait été obligé de passer par des trucs pas très nets pour survivre mais ça, c'était clairement un péché. Un haut-le-coeur convulse son corps et agite ses boyaux. Il se penche en avant et vomit copieusement. «Je... J'étais obligé... Je n'avais pas le choix!» se répète t-il mentalement plusieurs fois. Il demeure quelques minutes hagard, immobile, à écouter le vent qui mugit dans la cheminée tel un maléfique rire lointain. Il restait moins de trois heures pour retrouver Scynthia et il ne pouvait laisser derrière lui quelqu'un capable de le faire arrêter. Mais même s'il avait fait en sorte qu'il ne puisse le dénoncer, la présence d'un cadavre risquait de lui entrainer des problèmes. Il se redresse soudain réveillé par une décharge d'adrénaline. Les idées se bousculent dans sa tête. Il porte le corps jusqu'au lit et le place en position assise. Il rassemble ensuite plusieurs bouteilles d'alcool et les vide sur les draps. Il en positionne une dans la main gauche du défunt, allume un cighalos et le place dans son autre main. La scène se transforme assez rapidemment en brasier tandis que Thane efface les traces de sa présence. Il se rend ensuite discrètement dans le couloir et monte deux étages jusqu'à la chambre de la Gourmandise.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages