Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 09:16

  


XXII) Opération Fallenlord - Instructions et équipements

 

 

 

Gelt tient à s'entretenir en privé avec ses agents avant le début des hostilités. Il veut dissiper les doutes et brosser un portrait réaliste de la situation dans laquelle va se dérouler l'opération Fallenlord. Il se doute que ses hommes ont bien besoin d'éclaircissements vu la façon dont les choses se sont déroulées dans le strategium. En effet, chaque commandant avait élaboré sa propre stratégie, se concentrant sur certains points aux détriments d'autres, obéissant à une logique personnelle issue elle-même d'enseignements sélectifs et d'années de conditionnement. Il résultait de cet état de fait qu'aucun d'eux n'envisageait la situation, ni le châtiment qu'elle impliquait, de la même manière. Pour la légatine Severina Angelis, la priorité était d'avantage de capturer ceux qu'elle nommait les hérétiques, à savoir Vess, sa famille et ses généraux, ainsi que les membres du gouvernement, pour les traîner jusqu'à son temple, les juger en place publique et les brûler comme il se doit. Selon elle, c'était la seule manière de raviver le flamme de l'Empereur dans le coeur des habitants de Zweihans et de sauver leurs âmes. Si certains se mettaient en travers de sa route, c'est que la corruption était déjà ancrée trop profondément en eux. Le frère-sergent vétéran Agamorr soutenait de son côté, qu'il n'y avait qu'une seule et unique manière de procéder dans un cas comme celui-ci, précisant qu'il avait déjà connu ce genre de crises de multiples fois. Pour éviter que Zweihans ne devienne un monde-rebelle, la planète devait perdre immédiatement toutes ses capacités de défenses, la loi martiale devait être appliquée à l'ensemble de ses territoires et un gouvernement provisoire devait être mis en place au plus vite. Il avançait l'argument selon lequel seuls ces trois principes de base pouvaient éviter l'éclatement d'une éventuelle rebellion généralisée tout en laissant le temps à la Haute Cour de Calixis de statuer sur son cas. Le psyker primaris Volpus Dominion tenait à souligner en ce qui le concernait que les décisions d'ordre politique le laissaient totalement indifférent. Sa participation dans le conflit était uniquement motivée par l'envie de trouver des renseignements de première main sur la terrifiante créature Obscuro Terminus fabriquée en secret grâce au concours de Vess. Il était convaincu que le véritable danger résidait dans cet être infernal et que toutes les autres questions soulevées par ces collègues n'étaient qu'accessoires et futiles. Une fois les preuves en sa possession, il comptait les présenter au Gouverneur de Secteur Marius Hax afin d'obtenir une sanction d'Exterminatus sur Zweihans, expérant ainsi s'assurer qu'aucune autre aberration psychique ne soit construite de manière définitive. A toutes ces observations divergentes, Gelt était resté ouvert et conciliant. Il n'avait rien refusé, acceptant même chaque théorie comme une avancée significative et bienvenue. Il faut dire qu'années après années, sa charge d'Inquisiteur lui avait donné l'opportunité rare d'appréhender l'Imperium dans son ensemble et d'en comprendre les rouages. Désormais il voyait d'avantage cette grande machinerie comme un immense puzzle de bois dont les adeptas seraient les pièces. Chacun présente une forme et une couleur différente et pourtant, ils font tous partis de la même image, un magnifique portrait de l'Empereur en majesté. Le tout est de savoir où et quand imbriquer chaque pièce. A l'heure actuelle, il s'agissait pour lui de réduire au maximum les habituelles luttes intestines pour que rien n'empêche l'accomplissement du véritable but qu'il s'était fixé. Car en réalité, et bien qu'il se soit gardé de le communiquer aux autres commandants, il venait de confier à ses agents trois objectifs précis et secrets: infiltrer le palais royal, trouver des preuves incriminantes concernant les Serviteurs du Crépuscule et mettre la main sur le gouverneur Vess avant que Severina ou Agamorr ne le trouvent et appliquent leurs sentences.

 

 

Afin de maximiser la réussite de l'opération, Gelt a fait calculer par Jericus le chemin à la fois le moins gardé et le plus direct conduisant aux appartements du gouverneur. Il implique pour les Loups de Drusus un largage sur la forteresse maritime sud-est et la destruction de la porte-laser interdisant l'accès au palais. Les troupes qui les accompagnent ont pour ordre d'effectuer un assaut éclair de 46 minutes visant à s'emparer de différents objectifs puis à harceler les sentinelles avec de l'armement lourd. Passé ce délais, elles ont ensuite 14 minutes pour évacuer en skiffs le champ de bataille vers des points d'extraction déterminés à l'avance. Là, des navettes les attendront pour les ramener en orbite, ce qui devrait s'effectuer sans trop de problèmes vu que toutes les batteries sol-air, casernes, astroports et satellites sont les cibles privilégiées des autres forces en présences. Quant aux agents de l'Inquisiteur, ils devront absolument avoir franchi les lignes de défense du palais avant le retrait des troupes, car toute tentative supplémentaire sera vouée à l'échec sans leur soutien. Tout en insistant sur ce dernier point, il fait ouvrir l'armurerie personnelle de son vaisseau par Corpus et distribuer à chacun un paquetage d'intervention "Modus Operandi" composé d'une tenue intégrale noire complétée d'une paire de rangers, de gants et d'une cagoule. La combinaison est doublée d'une matière pare-balles au niveau des jambes et des bras tandis qu'elle est allégée au niveau du torse et à la tête afin de s'accorder au casque et au plastron carapace tout deux recouverts d'une couche d'acier noir mat. Le casque est intégral, équipé d'un respirateur, d'un comm-vox intégré et de photolentilles photoréactives. S'ajoutent également un harnais de descente camouflé dans la ceinture, un canon de poing Tranter.54 et un pistolet laser compact Palatin tout deux noirs et équipés d'une visée laser. Chaque article arbore de manière visible un grade et le sigle doré de l'Inquisition dont l'exemplaire le plus visible est celui qui se trouve sur la plaque anonyme à attacher autour du cou. Aussi pratique soit-elle, Gelt les prévient que cette tenue est clairement destinée aux opérations spéciales et ne laisse aucun doute à leurs adversaires sur leur appartenance. A ne pas utiliser à la légère donc, car les ennemis de l'Inquisition sont au moins aussi nombreux que leurs alliés. L'inquisiteur tient ensuite à marquer les efforts de la cellule et à récompenser ses membres en leur laissant le soin de s'équiper des articles exceptionnels qui se trouvent ici. Il précise à ce sujet que la prime obtenue pour la tête de Mithras Gandolino y est pour beaucoup. Titus s'équipe d'un Pistolet à plasma Kronos MKIII, Lenny met la main sur un Pistolet hypodermique artifio-biologis calibre 2.0, Torbal embarque tout un ensemble de grenades et de charges explosives, Arkadia opte pour une large claymore sanctifiée, Silace se réserve une lame énergétique type Serpentine, et quant à Elli, il renfloue son stock de produits médicaux. Quelques protections et équipements furtifs sont également choisis. Victus assiste à la scène, impassible. Au cours de cette phase de ravitaillement, Gelt invite le primus Titus pour une conversation confidentielle autour d'un verre de whyskar. Ce n'est que plus tard dans la soirée, une fois l'équipe rassemblée dans la cabine qui lui a été allouée, que le technoprêtre fait part des thèmes qui ont été abordé au cours de cette entrevue: l'utilité et les capacités des renforts intégrés à l'équipe, la trahison d'Hadley qui semble avoir épousé la cause des Sombres Puissances et le rapport possible avec le démon du miroir sur Sinophia, la réaction de l'Inquisiteur Silas Marr qui ne saurait tarder après la perte de plusieurs de ses agents (Torbal, Hadley et trois autres dans une fusillade sur Solomon), la mystérieuse disparition remontant à plusieurs semaines du Haut Marshall Magnus Hirloten l'officier-arbites qui avait envoyé sur Ichovor le commando chargé d'exécuter Blake Popila, le fait que la rune utilisée par le proto-empereur noir pour ouvrir ses portails-warp soit identique à celle utilisée par les civilisations pré-impériales pour désigner Komus, et enfin, la mise en route du processus de décryptage concernant le dossier secret révélé par les chiffres de la prophétie. Tout ce que l'inquisiteur a bien voulu révéler sur ce dernier sujet, c'est que pour l'instant, son cogitator principal sur Serpentis n'a pu déchifrer qu'une toute petite partie du texte ce qui lui a néanmoins permis de confirmer qu'il s'agit bien de données relatives à la cabale des Serviteurs du Crépuscule. Il pense que la transcription sera achevée lorsqu'ils rentreront au bastion.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Trauma 19/12/2012 15:58


Il faut dire que le temps mis dans l'armurerie fut lonnng ! Mais bon je crois que ce matos va sauver la vie a pas mal de monde ! Vivement le résumé suivant effectivement !

BriseBarbe 20/12/2012 09:41



Oui enfin  niveau matos on peut dire que certains articles ont vraiment servi mais d'autres en revanche... Surveille Torbal tu verras ;)



Titus 17/12/2012 19:17


Ce bon vieux Pistolet plasma modele kronos mk2, un modele digne d un Tribun.
C est marrant tu l as mis que l adepte est reste dubitatif durant la seance on se stuff !
Exellent j ai vraiment hate de lire la description de l aterrissage et du debarquement.

BriseBarbe 19/12/2012 10:03



Oui Victus était dubitatif avec les yeux fermés même lol 


Moi aussi j'ai hâte d'avoir le temps d'écrire le débarquement, je pense que ça va faire un beau récit hé hé hé!



Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages