Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:44

 

 

Chapitre I: Espoirs Brisés

 

 

I) Créatures de l'Ordo Hereticus


 

Tripus, Dakka et Elli sont en formation à Scintilla dans la cité-ruche de Sibellus. Retirés du jour au lendemain de leur foyer, coupés de tout ce qui faisait leur ancienne vie, ils font partis de la masse innombrable envoyée en tribu par les adepa, les toutes puissantes institution de l'Imperium, pour servir la redoutable Inquisition. Ces élus maudits sont amenés à évoluer en marge de la société pyramidale des Hommes, connaissant un destin exceptionnel qu'il soit rapidemment mortel ou tardivement glorieux. Ce sont désormais des créatures de la "Main Gauche", au service du Maître de l'Humanité, l'Empereur-Dieu tout puissant, dévouant leurs corps et leurs âmes à leurs saintes missions. Pendant plus d'un an au sein du palais du Tricorne, on leur a enseigné les trois principes fondamentaux de leur nouvelle existence: traquer les vils xénos, brûler les traîtres hérétiques et combatre les engeances du Warp. L'Ordo Hereticus est maintenant leur famille, une famille toute puissante et implacable, une famille qui exige d’être honorée sans faille et sans question.


Et pourtant des questions ils vont s’en poser! A commencer par ce soir-ci où, après avoir ramassés leurs maigres affaires, ils sont tous les trois convoqués sur le spatioport. Des agents de l’Ordo les réceptionnent et les conduisent à l’intérieur d’un petit vaisseau de transport, une simple barge Orb marquée du signe de l’aquila. Ils sont alors mis en sommeil dans des caissons de stase sans la moindre explication. Après une durée indéterminée, ils ont droit à un réveil en fanfare, tous les systèmes d’alarme étant au rouge. Apparemment, ils foncent droit sur une pluie de météorites et il est trop tard pour la contourner. Trempés et nus comme des vers, ils prennent les commandes et parviennent à se sauver de cette périlleuse situation, après quelques moments de frayeur et non sans dégâts pour leur véhicule. Récupérant leurs affaires et se rhabillant, ils prennent quelques instants pour se présenter. Tripus un homme à la peau noire et aux yeux verts, sert le clergé de Mars en tant que techno-adepte depuis sa plus tendre enfance. Il vient tout juste d'accéder à la charge de technoprêtre et a reçu des implants mécaniques en récompense dont le plus visible est son respirateur intégré, une grille bucale à travers laquelle s'échappent divers tuyaux se gonflant et se dégonflant de fluides étranges. Dakka, arbore une silhouette rachitique à la peau blanche et porte ses longs cheveux noirs en queue de cheval. Ses yeux ont été remplacé par des implants occulaires, souvenirs du terrible rituel d'Assermentation qui a fait de lui un utilisateur officiel et autorisé de pouvoirs psychiques. Le dernier personnage, un homme à la peau grise et à la corpulance élancée, se nomme Elli et se présente comme un citoyen tout à fait ordinaire. Pourtant, ses manières, ses nombreuses cicatrices de combat et le collier explosif qu'il porte autour du cou ne laissent planner qu'un doute très relatif sur ses origines criminelles. Tout en parlant, ils leur apparaît clairement qu'aucun d’entre eux n’est au courant de la raison de leur présence ici mais qu’ils ont tous ont été recruté par le même Inquisiteur, un homme imposant à l’armure énergétique noire répondant au nom d’Anton Zerbe.

 

C’est à ce moment là qu'une data-pix est trouvée. Une fois enclenchée, elle matérialise un hologramme de leur maître commun. L’enregistrement leur explique qu’une révolte généralisée a éclaté il y a quelques jours parmi les serfs de la planète minière Sepheris Secondus. La garde impériale est arrivée sur place et a pacifiée la zone comme il se doit avec toute la force nécessaire (et même un peu plus apparemment). Seulement, au cours de leur progression dans les mines de Gorgonide, les soldats ont trouvé des preuves d’activités impies dans les derniers sous-sols. Prudent, le commissaire Nihilus a arrêté l’opération et envoyé un message à l’Inquisition. C’est à ce moment là qu’entrent en scène nos trois compères. Ils doivent se rendre sur place, découvrir de quoi il en retourne et y mettre fin dans les plus brefs délais car l’extraction de Prometheum ne saurait être retardée d’avantage. Il leur explique que leur nom de code est désormais "Cellule Génocide" et souligne aussi le fait, que cette mission fait partie de leur formation et que tout échec serait donc puni de mort...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages