Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:45

 

II) Un accueil pressé

 

 

Ragaillardis par tant de bonnes nouvelles, ils atterrissent sur la planète, au centre du campement de la Garde, où ils apprennent que les réparations du vaisseau sont à leur charge (encore une bonne nouvelle !). Ils sont accueillis par le sergent Raynard, un vétéran au sale caractère et au bras mécanique, et une jeune recrue du nom de Jurtz. En chemin, ils rencontrent un soldat en camisole de force, revenant des derniers niveaux de la mine et ayant visiblement perdu l’esprit (il déblatère sans arrêt sur des mouches et un « grand œil »). Ils hésitent aussi à participer aux jeux virils du lieu (bras de fer, fléchettes explosives sur des miniers prisonniers, etc...) mais s’abstiennent finalement car récemment endettés après avoir payés les réparations de leur vaisseau (hé, hé, hé!). Le commissaire Nihilus les reçoit dans son bureau en présence de son aide de camp Jarod et leur apprend que les incidents se sont déroulés au 25ème sous-sol dans un endroit appelé « les Déchirures ». En tout une vingtaine des ses hommes y ont disparu. Il leur écrit ensuite un mot pour qu’ils puissent pénétrer dans l’armurerie. Ils s’y rendent sur le champ et, une fois équipés de grenades et de cordes, prennent la direction des mines. Les soldats visiblement inquiets, ouvrent les portes et font le signe de l’aquila en les voyant franchir le seuil de l’obscur tunnel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages