Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:47

 

III) Reconnais le mutant, tue le mutant

 


Grâce à leurs mutations, les acolytes parviennent à entrer sans être inquiétés, ce qui leur permet de se restaurer, de faire des emplettes, de calmer des racketteurs, de se rendre dans un bordel et de récolter quelques rumeurs. C’est de cette façon, qu’ils font la connaissance d'un vieillard nommé Bataille portant de nombreuses mutations étranges entre autre des bubons noirs, des petites cornes et des pattes de poulet. Il leur apprend que le seul moyen de rencontrer la Sorcière sans se faire hacher par ses deux orks gardes du corps est de participer à une course spéciale. Tous les concurrents, aux commandes de n’importe quel véhicule, doivent se rendre dans un endroit appelé les Deux Pics, combattre les créatures qui s’y trouvent et ramener le plus de cadavres possibles en offrande à la Sorcière. Les plus belles prises agrémenteront son chapiteau et les vainqueurs auront droit à une entrevue privée en remerciement. C'est au cours de cette rencontre que les champions de l'épreuve peuvent lui demander de leur accorder des faveurs concernant les mutations: il est possible de les renforcer, d'en obtenir des nouvelles ou de les faire disparaître... Elli aide Bataille à se "refaire" dans un jeu de cartes et le viellard, reconnaissant, leur présente des personnes aptes à réparer le land-speeder qui a passablement souffert de sa traversée du désert. Malheureusement pour eux, leur mitrailleuse lourde a visiblement été volée pendant le temps où ils ont laissé le véhicule seul ! Les personnages se maudissent de l'avoir laissé sans surveillance sous les hoquets hilares de Bataille. Les mécaniciens s’attèlent à la tâche, blindent et arment d’avantage le véhicule. Au bout de quelques heures, Ils informent le groupe qu’ils n’auront pas le temps d’achever les réparations de l’engin avant que la course ne commence. Les acolytes cherchent donc un moyen de retarder le départ et parcourent le camp dans le but de provoquer une diversion. C'est à ce moment là qu'ils remarquent un attroupement et des éclats de rire. Il s'agit d'une rixe entre une jeune femme aux cheveux rouges et aux nombreux piercings faisant face à deux mutants lui cherchant des noises à cause de son tatouage de l’aquila sur l'épaule gauche. Voyant là l’occasion de provoquer la diversion qu’il espérait, le groupe se rapproche subtilement de la scène à travers la foule. Dakka tente un pouvoir psy pour provoquer une panique mais il échoue. Elli intervient alors directement dans le cercle et provoque à son tour les deux agresseurs. Tripus aidé de Dakka susurre une idée de duel à la foule qui a vite fait d’en faire son credo. La situation débouche donc sur une confrontation officielle. Les 4 adversaires se font face à face. Elli observe l'être chauve à la peau écailleuse et à la langue bifide qui se trouve devant lui tandis que son alliée en fait de même avec le tank à la peau rouge et aux cornes noires occupé à faire craquer ses poings énormes. Puis l'homme-serpent se jette sur la racaille qui l'esquive d'un mouvement leste. Il tombe alors au sol et le ruchard des bas-fonds se rue dessus lui plaquant la tête dans le sable pour l'étouffer. L'homme-taureau et la jeune femme se chargent en même temps. Le choc est brutal, elle tombe et roule au sol. Son adversaire tape sur ses pectoraux musculeux, galvanisant la foule qui crit son nom. La femme, encore légèrement sonnée, se relève et court à nouveau tentant de lui assèner un coup de genoux entre les jambes. Hélas pour elle, l'homme-taureau est beaucoup plus agile que ne le laisse à penser sa masse corporelle et esquive l'attaque avec facilité, profitant de sa position avantageuse pour porter un terrible coup de corne. Ce dernier tranche l'homoplate gauche de sa victime qui se retrouve une nouvelle fois au sol. Pendant ce temps, Elli poursuit l'étouffement de son adversaire. Dans un dernier réflexe de survie, ce dernier se saisit de son revolver et tente de lui tirer dessus à l'aveugle. Elli esquive facilement les tirs mais pas les mutants de la foule qui se trouvent derrière eux ce qui provoque des cris et des rires parmi eux. Lorsque l'homme-serpent est visiblement mort, il lui fait les poches puis se tourne vers l'autre combat. Il voit que la femme aux cheveux rouges a sorti une matraque électrique et que, malheureusement, son adversaire parvient à la désarmer et à retourner l'arme contre elle. La première électrocution l'envoit au tapis, inconsciente. Il s'avance ensuite vers Elli, visiblement prêt à venger son compagnon si l'on en croit les flots d'insultes qui sortent de sa bouche. Elli, toujours à demi-penché sur le cadavre, ramasse du sable et le jette dans les yeux de l'homme-taureau. Ce dernier est stoppé et, beuglant de rage, donne des coups de pieds devant lui dont l'un envoit valser Elli. Au sol, il se saisit du revolver tout juste volé et tire trois balles dans le torse de son furieux adversaire mettant un point final au combat. Il se relève ensuite et se fait applaudir par la foule. Rien ne vaut l'éducation à la dure des sous-ruches, les coups à la loyale c'est bon pour les macchabées... Le groupe porte la jeune femme à l'abri pour la réveiller. Vêtue de rangers, d'un treilli et d'un marcel blanc tâché de transpiration et de sang, elle se présente sous le nom de Trauma, arbitrator en formation dans la Garde Impériale, ayant perdu son régiment au largage et s'étant retrouvée à errer dans le désert. Elle voudrait rejoindre une base militaire au plus vite. Lorsqu’ils comprennent leur intérêt commun, les Pjs l’acceptent dans leur équipe, lui détaillant leurs différents objectifs. Tripus essait de retrouver Bataille pendant un petit moment mais bizarrement, impossible de lui remettre la main dessus. Enfin, les réparations du véhicule étant achevées, le petit groupe se retrouve sur la ligne de départ.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages