Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:17
"Derrières leurs bannières noires les forces du Chaos ont levé une effroyable armée. Traversant en masse les frontières, elles ont envahi l'Empire, province après province, écrasant de leur puissance les armées impériales.

Mandés par l'Empereur, les Chevaliers Lords se préparaient au combat avec solennité. Ils savaient que nulle retraite ne seraient possible lors de cette bataille dont dépendrait le sort de l'Empire. Les Chevaliers Impériaux, impatients d'aller au combat, calmaient leurs fougueuses montures, les Archers tendaient les cordes de leurs arcs, les Grands Canons de fer avaient été mis en place.

Le silence étaient pesant: ils attendaient.

Evoluant en un étonnant ensemble, la masse sombre de l'Armée du Chaos apparut à l'horizon, ses hordes hurlantes se répandant sur la colline. Ils arrêtèrent et fixèrent du regard leur ennemi assiégé.

L'ultime conflit était à présent inévitable..."
Seigneurs de Guerre 9

Seigneurs de Guerre est un jeu de société pour 2 joueurs commercialisé en 1992 et distribué en France par la société MB Jeux. Dans le plus pur style du jeu de stratégie, le principe est de placer ses troupes selon la configuration du terrain puis de les mener à la bataille. Le terrain de jeu est matérialisé par un grand tapis en plastique divisé en à peu près 140 cases hexagonales. 

La première étape consiste à préparer le champ de bataille en plaçant les éléments de décors interchangeables comme les marécages et les haies qui sont des obstacles impossibles à franchir, les gués qui permettent de franchir la rivière présente sur le tapis à différents endroits, les tranchées qui sont des endroits stratégiques pour la défense et la tour qui donne un net avantage à l'unité qui en prend possession. Cela fait les généraux disposent leurs troupes avant de véritablement commencer à jouer. A chaque tour ils tirent des cartes qui indiquent quelles unités peuvent être utilisées pour se déplacer, ou les deux. Chaque unité possède trois points de vie et attaque avec un certain nombre de dés de combat. Le gagnant est celui qui parvient à détruire toutes les unités adverses. Comme vous pouvez le voir les règles de jeu sont extrêmement simples et l'on peut commencer à jouer très vite. 
Bien sûr, il y a quelques subtilités supplémentaires. Chaque armée possède des unités de tir capables d'attaquer à distance. Les hordes du Chaos comptent un ogre ayant 6 points de vie, son propre jeu de cartes et la possibilité de détruire la tour (si elle reçoit 3 attaques ou plus elle s'effondre et est retirée du jeu). Les forces de l'Empire ont de leur côté un canon qui peut tirer sur quasiment n'importe quelle distance et tuer l'unité ciblée en un coup, tout en ayant à chaque fois une chance de se faire exploser seul. Il peut également détruire la tour. 

Toutefois, Seigneurs de Guerre n'est pas un jeu de société comme les autres et se démarque sur plusieurs points. Tout d'abord, les figurines sont absolument magnifiques. Produites par les célèbres ateliers Games Workshop elles offrent un lot de détails extrêmement rare pour un simple jeu de société. Ensuite, du point de vu des règles quelques éléments sont visiblement tirés du jeu de rôle. Par exemple, le manuel du joueur décrit des scénarios qu'il est possible d'organiser en campagne. Des règles supplémentaires apparaissent alors selon le background de la partie et les unités survivantes reçoivent des jetons unité d'élite que l'on peut considérer comme un système basique de points d'expérience. Pas étonnant lorsque l'on sait que les papas du jeu sont les créateurs du fantastique Hero Quest. D'autre part, il est impossible de ne pas se rendre compte que toute l'action se déroule dans le monde de Warhammer. Le thème du jeu (la conquête de l'Empire par les troupes du Chaos), le nom des unités (Ordre du Loup Blanc, Chevaliers Panthère...), l'intrigue des scénarios (la frontière du Reikland, le siège d'Altdorf...) tout concourt à nous plonger dans ce monde épique que nous aimons tant.

Alors bien sûr c'est un jeu simpliste au possible, qui tient beaucoup plus de la chance que de la stratégie (entre les cartes et les dés si le destin s'acharne contre vous vous n'avez aucune chance, y compris contre votre petit neveu de 10 ans!) et qui en plus, demande une place folle pour être mis en place (le tapis fait tout de même 150x150 cm!). Mais au delà de tous ses défauts ce jeu continue à dégager ce je-ne-sais-quoi de "oldies", un délicat mélange de nostalgie et d'émerveillement qui après tout ce temps vous fait pousser le même "Waouh" que vous aviez poussé lors de ce fameux noël 1992, et après tout, c'est bien ce qui importe! Alors ne boudons pas notre plaisir et à l'assaut!

PS: En faisant quelques recherches sur le net j'ai trouvé qu'ils existaient deux extensions complétant la "Conquête de l'Empire", "Maraudeurs du Chaos" et "Les Lords Impériaux". Apparemment, il s'agit d'unités supplémentaires pour les deux armées. Rien de bien révolutionnaire à première vu, sauf que l'on peut alors jouer avec deux canons ou deux ogres! Du bonheur en boîte quoi!

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

 

Article de TRIC TRAC sur le jeu: www.trictrac.net/index.php3?id=jeux&inf=detail&jeu=4882&rub=detail
Merveilleuse publicté d'époque
: jeuxsoc.fr/?principal=/jeu/seigg?

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by BriseBarbe - dans Jeux
commenter cet article

commentaires

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages