Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 22:44

     

 

 Chapitre III: Animas sine Corpus

 

 


I) Une introduction au virtuel

 

 

Cela fait maintenant deux jours que la cellule Génocide se trouve à bord du Goliath, le vaisseau-caserne de classe monde du XVIIème R.I. de la Garde Impériale. Les acolytes Dakka et Elli ont été assignés à leurs quartiers, une misérable cabine située dans la zone des machines. Le bruit est assourdissant et les technomanciens ne sont pas très causants. Trauma se trouve à l’infirmerie et récupère de l'implantation de son bras mécanique et personne ne sait ce qu'il est advenu d'Adam après l'embarquement. Le temps paraît très long pour la jeune équipe et c'est avec une certaine morosité que les jours s'égrènent. Seul Tripus est au comble de la joie car il a été affecté à l'entretien et la réparation des véhicules le temps de la traversée. Au sixième jour, un homme dans les 60 ans, la peau grisâtre et vêtu de robes marron, tape à leur porte. Il tient plusieurs livres à la main et tout un nécessaire d'écriture est attaché à sa ceinture. Un pistolet laser s'y trouve également.


"Salutations. Je suis Taddeus Victus, compilateur au service de l'Adeptus Administratum. J'ai été détaché de mon ordre par l'Inquisiteur Anton Zerbe afin d'intégrer votre équipe".


Elli qui était en train de jouer allongé sur sa couche avec un couteau, se lève immédiatement pour se placer devant le nouveau venu. Son arme toujours en main, il fait tinter sa lame sur la robe du lettré tout en lui tournant autour. "Ah ouais? Et pourquoi on aurait besoin d'un vieux tas d'os comme toi?"


"A ce qu'on m'a dit, cela a un rapport avec la prochaine mission". Il arrête les mouvements de la pointe d'Elli avec l'un de ses livres à le reliure de cuir. "J'imagine qu'il y aura des choses à lire ou à déchiffrer. Savez-vous lire mon jeune ami?" ajoute t-il un sourire méprisant sur les lèvres.


"Quoi?! Espèce de...!" hurle la racaille piquée au vif avant qu'une explosion de lumière derrière lui ne le fasse taire. Ils tournent tout deux la tête et voient le psyker se redresser du coin obscur où il méditait. "Tu l'as cherché Elli, pas de quoi en faire une maladie! Je suis le télépathe Dakka et voici le... hum citoyen Elli. Nous constituons la cellule Génocide. Deux membres sont absents: l'arbites Trauma et le technoprêtre Tripus. Que vous a raconté l'inquisiteur exactement?"


"Rien de plus que ce que je vous ai déjà communiqué. Notre rencontre a été assez brève et plutôt autoritaire".


Tous voyaient bien ce qu'il voulait dire. Eux aussi avait eu droit au même traitement. Une entrevue de cinq minutes, toute une vie changée à jamais... Ils passent ensuite le reste de la journée à faire plus ample connaissance et peuvent juger de la qualité des connaissances de leur nouveau compagnon. Un avantage indéniable, c'est sûr. Le soir venu, Trauma les rejoint en chaise roulante et une bouteille d'amasec sera ouverte pour fêter les retrouvailles. Le lendemain, l'aide de camp Jarod vient les chercher et leur annonce qu'il a reçu de nouveaux ordres les concernant. Apparemment quelqu’un qui a le bras long a donné des consignes pour qu’ils suivent un entrainement virtuel cérébral. Devant l'incompréhension de ses camarades, Victus chuchote "Animas sine corpus...". Il explique qu'il s'agit d'un trésor de technologie capable de projeter la conscience d'un être vivant dans un monde non physique géré par des cogitators dont toutes les variables sont calculées en temps réel par des esprits-machines. Ces artefacts sont extrêmement rares et il est encore plus rares de les voir en état de marche car, les besoins en énergie sont immenses et peu de personnes savent les faire fonctionner. Traversant des coursives et franchissant un véritable labyrinthe de passerelles, Victus s'étonne d'ailleurs de la possession d'un tel objet par la Garde. Jarod répond "Tout vaisseau a son histoire" et mettra fin à cette discussion qui semble l'ennuyer. Ils s'enfoncent toujours plus profondément dans les entrailles du bâtiment, se rendant dans les passages voisins de la coque elle-même, au plus près de l'Immaterium. Parfois, les plaques de blindage semblent se déformer légèremment et le bruit du métal travaillant se fait entendre. Quelque fois le son se prolonge pendant plusieurs minutes d'affilée et l'on jurerait percevoir une voix bredouillante prononcer des paroles à peine audibles. Des mots à vous faire froid dans le dos. Dakka sent que les influences du Warp sont fortes ici et préfère s'abstiendre de tout contact. Ils arrivent finalement dans une étrange salle où quasiment toute la place est prise par un amoncellement de machines. Leurs centaines de diodes clignotantes simultanément plongent l'endroit dans l'obscurité  toutes les trois secondes. Des cables tirés dans tous les sens forment une véritable toile et une femme-machine se déplace dessus à l'aide de pattes mécaniques arachnides. Jarod, visiblement mal à l'aise, s'éponge le front. Il entre la tête dans la pièce et bafouille "E... Electroprêtre Marcius, vous... Vous avez de nouveaux participants" avant de repartir sans un mot dans le couloir par lequel ils sont arrivés. Les acolytes le voient disparaître au coin du mur et se regardent dubitatifs. [Postulat] +++Si vous n'avancez pas vous ne serez pas branchés+++  

   

L'être mécanique avait tourné la tête vers eux et les regardaient de ses trois yeux cybernétiques dont les réticules ne cessaient de zoomer et dézoomer. Il s'approche jusqu'eux, les dominant d'un bon mètre et leur désigne d'un air autoritaire les fauteuil qu'il leur a préparé. Les 4 acolytes s'exécutent sans un mot, visiblement impressionnés par la femme-machine. Il ne fait aucun doute qu'une de ses pattes suffirait à les broyer dans l'instant si elle le voulait. Une fois en place, une batterie de servo-crânes et de servo-bras automatisés se déploit. L'équipe se retrouve attachée et reliée à tout un tas de cables avant même d'avoir pu prononcer un mot. Des serviteurs intégrés à la machine au niveau du tronc semblent soudainement prendre vie et commencent à réaliser des mélanges chimiques phosphorescents qu'ils injectent à nos héros. Leur peau cireuse et leur visage impassible n'ont rien de rassurant. L'électroprêtre Marcius passe d'un cogitator à l'autre tapant sur les claviers de ses deux mains et de sa méchadendrite utilitaire. Victus ose une question qui déchire le silence: "Euh et... Comment cela se passe t-il exactement?". [Ordre] +++Restez immobile ou vous risquez de fausser mes calculs+++ Après un éternité de branchements divers, les serviteurs leur apposent un respirateur et ils sombrent dans l'inconscience. A leur réveil, ils se retrouvent dans un escalier aux dimensions démeusurées. La voute du plafond s'élève si haut qu'elle se perd dans les ténèbres soutenue par d'immenses piliers de marbre. Les murs sont recouverts par d'innombrables gargouilles et fresques représentant des scènes de bataille grandioses ou des exploits de saints. Le millier de marches qui s'offre à eux est constitué d'or, d'argent et de gemmes et son éclat est tel qu'il est la seule source lumineuse de l'endroit. Des deux côtés des escaliers se dressent un champ de milliers de bannières ayant appartenues à des héros légendaires. L'air est saturé d'encens et de senteur aromatiques que des chimères dorées déversent de leurs encensoirs. Dakka jure "Trône! Nous sommes...". "...Dans le Saint Narthex!" complète Victus complètement abassourdi. "Hein? C'est quoi ça?" demande Elli. "Dans l'antichambre du Sanctum Imperialis et si je me trompe pas..." Victus lève les yeux au sommet des escaliers et il LES voit. Elles sont là, majestueuses, immenses, brillantes, hautes de plusieurs centaines de mètres, couvertes de gravures somptueuses racontant l'histoire des Hommes depuis leur création. Des larmes roulent sur ses joues d'albâtre "... Voici les portes d'Eternité, celles qui barrent l'accès à la salle du Trône d'Or!". Tout le monde reste interdit. Cela est impossible, ils ne peuvent être sur Terra! Instinctivement Dakka recule de quelques pas. "Non... pas encore!". Le simple fait de repenser à son assermentation le terrifie. Elli descend quelques marches à reculons lui aussi. Il n'a jamais cru à toutes ces fables mais se retrouver là, au milieu de temps de magnificences et de symboles de puissance, lui prouve qu'il avait eu tort. Et s'il s'était trompé sur ça, il s'était certainement trompé sur tout le reste! Autrement dit, IL était là et IL savait ce que lui avait fait! Son regard terrifié ne quitte plus les portes prêt à voir à tout moment un éclair divin en sortir et le punir pour tous ses crimes. Trauma reste là, sur place, et tombe à genou. Elle se sent comme écrasée par le poids de l'émotion. Bien sûr elle a déjà subi le conditionnement spirituel propre à tout agent de l'Adeptus Arbites mais se retrouver là, comme ça, dans le saint des saints, ce hall rempli du témoignage des héros passés lui inspire une telle ferveur, un tel sentiment de modestie que ses yeux s'embuent. Elle prend subitemment conscience de tous les sacrifices qui avaient été fait pour la sauvegarde de la race Humaine et comprend instinctivement tous ceux qui seraient encore nécessaires à l'avenir. Peu importe quelle sorcellerie l'avait menée ici, maintenant elle sait, elle aussi oeuvrera pour le salut de l'Imperium. Il est clair que son service dans les forces de la loi n'est plus assez grand pour contenir son dévouement. Désormais elle doit rechercher de toutes ses  forces une manière plus digne de servir l'Empereur. Son regard divague béatement sur la bannière de Sainte Alicia Dominica, la soeur de bataille mythique et martyre de l'Ordre du Calice d'Ebène. Soudainement un signal sonore se met à retentir au bas des escaliers brisant le silence sacré. "Il nous faut immédiatement faire cesser ce vacarme!" s'exclame Victus au comble de la colère. Ils se rendent tous à sa source, se retrouvant dans une sorte de petite chapelle intérieure. Etrangement, un imposant cogitator, des casiers en aluminium et des lits de camp occupent la totalité de la pièce. Elli s'approche de l'ordinateur bruyant et presse la rune qui clignote. Le vox crépite puis la voix de l'électroprêtre Marcius se fait entendre: [Explication] +++Acolytes, vous voici dans le système d'entraînement virtuel+++.

Repost 0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 22:44

... Les portes d'Eternité

 

 

Hall-d-eternite.jpg      

Repost 0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 22:44

 

En cours...

Repost 0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 22:44

  

En cours...

Repost 0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 22:43
Elli lv1RACAILLE ELLI GREY (JOUE PAR ILIOS)
PARIA / NIVEAU 2
SEXE MASCULIN NE SUR COLVE EN 66.786.M41
CELLULE GENOCIDE
ACOLYTE EN FORMATION AU SERVICE DE L'INQUISITEUR ANTON ZERBE
ORDO HERETICUS - PALAIS DU TRICORNE
       
 
 
 
 
 
 
 
Dakka-lv1.PNGPSYKER DAKKA (JOUE PAR CHRIS)
NEOPHYTE / NIVEAU 2
SEXE MASCULIN NE HORS MONDE EN 56.783.M41
CELLULE GENOCIDE
ACOLYTE EN FORMATION AU SERVICE DE L'INQUISITEUR ANTON ZERBE
ORDO HERETICUS - PALAIS DU TRICORNE      
 
 
 
 
 
 
 
 
Trauma-lv1.JPGARBITRATOR TRAUMA (JOUEE PAR NICO)
RECRUE / NIVEAU 1
SEXE FEMININ NEE SUR SOLOMON EN 11.787.M41
CELLULE GENOCIDE
ACOLYTE EN FORMATION AU SERVICE DE L'INQUISITEUR ANTON ZERBE
ORDO HERETICUS - PALAIS DU TRICORNE
            
 
 
 
 
 
 
 
Tripus.PNGTECHNOPRÊTRE TRIPUS NICODEMUS (JOUE PAR JULES)
MECAMANCIEN / NIVEAU 2
SEXE MASCULIN NE SUR NAHME EN 402.790.M41
CELLULE GENOCIDE
ACOLYTE EN FORMATION AU SERVICE DE L'INQUISITEUR ANTON ZERBE
ORDO HERETICUS - PALAIS DU TRICORNE
 
 
 
 
 
 
 
 
Victus-lv1.PNGADEPTE VICTUS TADDEUS (JOUE PAR BENJI)
COMPILATEUR / NIVEAU 1
SEXE MASCULIN NE SUR JXMA 187 EN 352.755.M41
CELLULE GENOCIDE
ACOLYTE EN FORMATION AU SERVICE DE L'INQUISITEUR ANTON ZERBE
ORDO HERETICUS - PALAIS DU TRICORNE  
Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 10:32

    

 

VI) Volonté démoniaque

  

 

Minerva avait plongé son regard dans le puit du Changement et observait les multiples reflets qu'il offrait à son visage. Certains lui étaient déjà connus comme sa précédente apparence de Sorcière. La tuer et prendre sa place avait été si facile qu'elle n'avait même pas eu à utiliser ses pouvoirs. En fait, elle aurait même pu la vaincre il y a des dizaines d'années de cela, lorsqu'elle était encore une pitoyable humaine et qu'elle portait le nom de Myrméa Dolor, inquisitrice de l'Ordo Xéno. A cette pensée, elle reprit sa véritable forme et cela plu à Argol. Son familier vint se frotter sur ses jambes poussant de petits cris aigüs. Elle regarda tendrement la créature aux yeux flamboyants et sourit en la caressant. Ses humains sont si navrants! Si faciles à berner! C'est alors que la lumière ambiante changea du tout au tout et qu'Argol, soudain en panique, s'échappa par l'une des fenêtres de la tour. Elle su que son maître venait la voir. Elle entendait son pas lourd et pesant dans les escaliers. Elle voyait les flammes bleues des torches vaciller et le voile muticolore de ses pensées le précéder. Le démon apparut dans l'encadrement, son long cou d'oiseau en avant. Il cligna des yeux et les sujets colorés de ses pensées retournèrent à l'intérieur de son crâne. Sa voix était grave et ronronnante: "Minerrrva..."

 

"Seigneur Magnar je suis à votre service comme toujours" dit-elle en se prosternant à ses pieds.

 

"Minerva, le préféré de tous mes conspirateurs, relève-toi..."

 

"Mon seigneur, je suis venu vous informer de la réussite de notre plan. Les graines de la discorde..."

 

"... Ont été semé, oui je sais. Le psyker Dakkaaaa fera effectivemment une recrue de choix. Tu vas lui proposer un pacte dans trois mois et il acceptera. L'endroit que tu as choisi est un vaisseau perdu dans le Warp, un lieu propice à lier son âme. N'ai-je rien oublié?". Les mots que Minerva avaient si soigneusement préparé restèrent coincés dans se gorge. Comment pouvait-il savoir tout cela?

 

"Non maître..."

 

Le démon se mit à rire et son rire était une moquerie emplie d'orgueil. Ce son était terrible, ressemblant à des centaines de corbeaux croassants. Minerva avait l'impression que sa chair se séparait de ses os.

 

"Ah Minerrrrva..." La voix ronronna de plus belle alors que le démon tournait le dos à son champion, commençant à redescendre les marches. "Souviens-toi qu'il n'y a rien que je ne connaisse ni ne soupçonne! Vraiment personne!". Puis il rit encore une fois et toute les torches s'éteignirent.

Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 10:31

 

IV) L'épreuve impie

 

 

Le coup d’envoi est lancé, Elli aux commandes produit une accélération de tous les diables tandis que Dakka sur le poste de tir, envoi un sort d'éblouissement qui fonctionne sur plus de la moitié des concurrents! Les laissant sur place, ils foncent et avalent les mètres à une vitesse folle. Soudain ils esquivent un missile qui leur est destiné. Ce dernier continue sa route et provoque l'explosion du véhicule devant eux. Pour le pilote de la Cellule Génocide, il est trop tard pour contourner la boule de feu et de débris calcinés qui leur fonce dedans et il reste pied au plancher! La portière droite est arrachée mais personne n'est vraiment blessé sauf Dakka qui s'écroule, assommé par un fragment. Toujours dans les 5 premiers, les personnages doivent faire face à des tirs de fusil longue-portée et tous se cachent car personne n'est en mesure d'y répondre. Résultat: la vitre avant explose et Elli note une perte de carburant. Lorsque les tirs cessent, ils se redressent et constatent qu'ils sont au coude à coude avec un autre land-speeder. Une trappe s'ouvre et des mutants tentent de leur tirer dessus à l'aide d'arbalète à flèches explosives. Tripus est atteint en plein torse et atterrit sur Elli qui perd le contrôle du véhicule pendant quelques secondes. Une autre flèche atteint le capot qui vole dans les airs et percute l'un des deux moteurs avec violence. Ce dernier produit alors une série d'éclairs bleus assez inquiétants et Tripus décide de s'en occuper. Dakka et Trauma usent de leurs armes et touchent deux mutants dont l'un tombent sur la route se disloquant sous la vitesse. Malheureusement, leurs adversaires n'avaient pas dit leur dernier mot, et une grenade électromagnétique est envoyée dans le compartiment avant. Les commandes disjonctent immédiatement et Elli est obligé d'improviser un dérapage pour stopper le véhicule sans trop de dégâts. Ils perdent de nombreuses places, doublés par des véhicules hétéroclytes poussés au summum de leur puissance. Se trouvant à l'arrêt au milieu des combats, ils savent que le moindre de leurs mouvements peut très vite se retourner contre eux. D'autant plus qu'à cause de leurs implants, Tripus et Dakka sont littéralement bloqués pendant quelques minutes (le psyker est aveugle tandis que le technoprêtre est immobilisé). Lorsque Dakka retrouve finalement la vue c'est pour être témoin d'une vision de cauchemar: derrière eux un immense oliphant (une créature semblable au mammouth et possédant trois cornes) charge tout se qui se trouve devant lui et ils sont les prochains sur la liste! Il projete d'ailleurs un engin de ses cornes et ce dernier vrille dans les airs jusqu'à percuter le land-speeder décrochant définitivement le moteur endommagé. Tous essaient de rémarrer le véhicule avant de se faire piétiner et Tripus décide d'utiliser son plus grand trésor, de l'huile consacrée, afin de bénir la machine. Au dernier moment, l'Omnimessie accorde sa grâce et l'ultime moteur repart leur permettant d'esquiver in-extremis l'implacable animal. Leur joie est de courte durée car déjà un vaisseau des sables tente des les harponner à grand renfort de chaines terminées par des crochets. Dakka et Tripus tuent leurs nouveaux agresseurs de leurs tirs ajustés et utilisent ensuite les crochets sur l'oliphant revenu se joindre au combat. Trauma arrose de la Gaitling les mutants contrôlant l'animal et parvient à sectionner plusieurs cables de la plateforme fortifiée servant de selle. Ses occupants perdent l'équilibre et meurent de leur chute ou sous les pas de leur monture. Les crochets plantés dans ses cuisses fini de rendre fou l'oliphant qui finit par se prendre les pattes dans le vaisseau des sables et tomber lourdement. Emporté par son élan, il glisse en avant se rapprochant de manière alarmante des acolytes qui poussent au maximum leur land-speeder au risque de provoquer sa surchauffe. Ils passent alors l'entrée escarpée des Deux Pics au moment où le mastodonte percute les rochers et provoque un éboulement. Tripus décide d'y jetter ses grenades fumigènes afin de ne laisser aucune chance aux autres concurrents arrivant après eux. Ils s'éloignent de ce piège dangereux et observent l'endroit où ils se trouvent: une vallée encaissée cerclée de vieilles galeries, de mines abandonnées, de carcasses de véhicules et de serviteurs excavateurs se trouvant de-ci de-là. Les premiers concurrents sont déjà aux prises avec d'étranges créatures osseuses et archnides à taille humaine, à la carapace noire et luisante, sortant des antiques puits, attirées par le bruit et le sang. L'équipe descend et commence son oeuvre de destruction mais les combats sont loin d'être simples. Les étranges insectes possédent des bras-griffes capables de trancher tout et n'importe quoi, et ils savent très bien s'en servir! Dakka sera le premier à en faire l'expérience car après avoir enrayé la tourelle, une créature saute jusqu'à lui et lui brise une côte. Il est assommé quelques minutes tant la douleur est intense. Toute l'équipe tire sur son agresseur qui trépasse dans le véhicule. Mais déjà cinq autres monstres arrivent, emplis de rage, ils chargent les occupants du land-speeder, obligés de livrer un combat rapproché sans merci. Trauma se sert vieille plaque rouillée comme d'un bouclier et d'une épée récupérée sur un cadavre, prouvant à tous sa supériorité dans le domaine de l'escrime, elle parvient à tuer deux insectoïdes à elle seule. Tripus remarque alors qu'Elli a été gravemment blessé à la cuisse gauche et rampe sous le véhicule poursuivi par son assaillant. Il l'aligne de son fusil laser et tire plusieurs fois. Le dernier tir lui explose le crâne au moment où le monstre parvient à sortir Elli de sa cachette et s'apprête à le décapiter. Tout à coup, un véhicule concurrent surgit et les percute pensant voler leur butin. Le choc projette Trauma et Dakka au sol mais fait aussi glisser la créature qui se trouvait debout sur le land-speeder. Elli profite de cette chance inattendue et se jette sur elle pour la poignarder plusieurs fois au niveau de la gorge. Les nouveaux assaillants se composent de 4 mutants armés de pistolets-mitrailleurs et de fusils de chasse. La dernière créature choisit de les attaquer et parvient à en tuer un avant de trépasser à son tour. Les trois mutants prennent ensuite pour cible les acolytes. Dakka est grièvemment blessé par leurs tirs mais préfère lancer un sort d'éblouissement au lieu de se cacher. Heureusement celui-ci fonctionne grâce à l'Empereur et ils sont complètement aveuglés. Tripus n'a alors aucun mal à les achever un par un de ses tirs. Pendant ce temps, Trauma charge les 6 cadavres de créatures et Elli se demande s'il ne vaudrait pas mieux embarquer dans le 4x4 des mutants. Un rapide contrôle le dissuade du contraire surtout qu'une énorme créature de plus de 3 mètres vient de faire son apparition. Ils n'auront clairement pas le temps de transférer leurs affaires. Ils démarrent en trombe mais le monstre les poursuit, envoyant dans les airs des carcasses et autres rochers. Les acolytes arrivent non loin de la sortie de la vallée et constatent que leur piège a que trop bien fonctionné. Plusieurs véhicules se sont encastrés dans les rochers et c'est un véritables rideau de flammes qui les attend. Elli remarque une épave penchée sur laquelle il pense pouvoir prendre appui et sauter par dessus. Il n'a pas le temps de réfléchir plus car l'une des griffes du monstre géant vient de transpercer l'arrière du véhicule. Plus de peur que de mal, personne n'est touché mais l'engin ne tiendra pas longtemps à ce rythme là! Le land-speeder fonce plein gaz, monte en moitié sur leur tremplin improvisé mais glisse et retombe sur le sol. La cellule Génocide traverse le mur de flammes d'un trait ce qui n'est pas sans conséquences: Dakka et Tripus sont en feu ainsi que le dernier moteur du véhicule. Les deux acolytes parviennent à s'éteindre tant bien que mal tandis que le moteur finit par rendre l'âme à quelques mètres de l'arrivée. Soudain derrière eux déboule un énorme véhicule blindé à chenilles. Il se met à leur niveau et par une trappe un lance-flammes se prépare à leur projetter son souffle brûlant. Au vu de l'état général de l'équipe, ils savent qu'ils n'ont plus aucune chance d'en réchapper et commencent déjà à prier l'Empereur de les accueillir dans son royaume d'éternité. Avec l'énergie du désespoir, Elli lance leur ultime grenade qui, chose incroyable, est happée par les chenilles et se colle directement au moteur. Une explosion d'une violence inouïe détruit intégralement le véhicule ennemi et ses occupants! Encore sous le choc de ce miracle, ils saisissent les corps des créatures sur leur dos et achèvent l'épreuve à pied sous les applaudissements d'une foule en délire.  

 

 


Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 10:31

 

V) Agents de l'apocalypse

 

 

Après quelques heures de délibérations et de félicitations diverses où les acolytes en profitent pour se reposer, se faire soigner, s'alimenter, négocier et s’injecter moult doses de soin, ils sont finalement nommés parmi les trois premières équipes de vainqueurs. Ils s’approchent du chapiteau de la Sorcière et un des gardes orks entre avec eux. Faisant dans les 2m10, tout en armure de métal, une hache tronçonneuse à la main, il impressionne clairement les acolytes. L’endroit est baigné d’une forte odeur d’encens, et au milieu des coussins et des bouts de chair, se trouve une balustrade en bois. A travers les voilages, l'ombre d'une silhouette féminine aux bois de cerf engage la conversation. Elle s'adresse à eux d'une étrange double-voix: "Et bien, pourquoi avez-vous pris tous ces risques pour me voir?". "Nous avons reçu des mutations, nous voulons en être débarrassés". "Ce que vous nommez mutations sont des bénédictions accordées par les Puissances du Warp. Bien peu sont ceux qui veulent s'en défaire. Mais vous avez fait un long chemin jusqu'ici et c'est votre choix". Elle sort des voiles une main à la peau brûlée et aux griffes acérées. "Toi approche". Comme espéré, elle les débarrasse de leurs mutations un à un. Dakka passe en dernier et la Sorcière lui susurre "Je sens la puissance du Warp en toi... Tu es pareil à moi dans une autre vie. Moi aussi j'ai servi le cadavre. Moi aussi j'ai vu sa laideur et son mensonge. Pourtant je l'ai servi, et vois où cela m'a mené. Ne crois pas qu'il existe un autre chemin pour toi..." Lorsqu'ils sont tous passés, elle les invite à sortir. Ils hésitent un moment mais finissent par s’exécuter devant les grognements de l'ork. Dakka révèle alors aux autres que d'après son aura, il s'agit probablement d'une ancienne psykeuse impériale et que son énergie psy est assez importante. Toutefois, il sent aussi sur elle la marque du Chaos, probablement celle du Seigneur du Changement. Les acolytes débattent un moment sur la nécessité d’assassiner la Sorcière mais finissent par se rendre à l’évidence: il n’y a pas de demie-mesure aussi bien dans la Garde Impériale que dans l’Inquisition. C'est leur devoir et leur seul moyen de quitter la planète. Après avoir préparé leur équipement, ils retournent au chapiteau. Dakka éblouit les deux orks avec son sort préféré tandis que Tripus lance une grenade tout juste achetée sur la balustrade. Hélas, le tir manque de puissance et la grenade explose un peu trop tôt. Les rideaux prennent feu et le groupe n’arrive plus à apercevoir la Sorcière. Dakka et Tripus décident de faire le tour de la plateforme chacun d’un côté pendant qu’Elli et Trauma font volte-face pour retenir les orks. Ils profitent du fait qu'ils soient toujours aveuglés pour viser leurs yeux et ainsi prolonger leur état. Hélas, mêmes en portant leurs coups au hasard, les orks sont de terribles combattants et ils ne tardent pas à en faire les frais. Leurs protections sont déchirées et ils sont blessés de nombreuses fois jusqu'à ce que finalement Trauma ait le bras gauche tranchée et s'évanouit dans son propre sang. Tripus rencontre un servo-crâne tueur qui lui tire dessus de son pistolet-laser compact. Le techno-adepte se défend mais a du mal à se résoudre à détruire ce miracle de la Technologie. Son manque de conviction l'embourbe dans un combat infructueux pendant plusieurs minutes. Finalement le cri de Trauma le ramène à la réalité et il porte le coup final à la machine. Il prend alors quelques secondes pour prier l'Omnimessie de ce sacrilège et court aider ses compagnons.

 

Pendant ce temps, Dakka parvient de l'autre côté et le rideau de flammes s'écarte pour le laisser passer. Face à lui la sorière l'attend pour leur confrontation. Le psyker ne s'attendait pas vraiment à ça: une vieille femme à la peau blanche comme la neige et aux nervures noires le regarde. Elle est couvertes de fourrures et de bijoux d'os. Une grande tiare terminée par des bois de cerf couvre sa tête, ses yeux sont intégralement noirs et ses bras complètements brûlés arborent de petites cornes de çi de là. Elle pointe un couteau aux reflets verts luisants vers l'acolyte tandis que deux corbeaux se tiennent et croassent sur ses épaules. "Tu es jeune et inconscient. Voilà pourquoi tu es là. Et pourtant tu doutes, je le sens. C'est bien, continues. Seul le doute t'apporteras des réponses. Tout le reste n'est que mensonge créé par les Hommes". "Pourquoi me dites-vous cela?". "Parce que tu cherches encore tes pouvoirs. Et tu as le choix quoi qu'en dise tes maîtres. Il n'y a pas de bon ou de mauvais côté. Le Warp est là, il te suffit de t'en saisir. Laisse moi t'en faire la démonstration". Et sur ce, ses corbeaux s'envolent, déformant le paysage sur leur passage. Les deux sorciers se retrouvent maintenant dans une sorte d'illusion ressemblant à l'Immaterium. Dakka est complètement abassourdi et ne sait comment rompre l'enchantement. Le combat psychique s'engage donc au milieu des étoiles. Dakka tente d'aveugler la Sorcière mais cette dernière contre le maléfice. Elle répond par un éclair violacé qui touche l'homme en plein torse et l'envoit rouler à terre. Il saisit alors son pistolet-mitrailleur et tente de lui tirer dessus mais les balles semblent rebondir sur une barrière invisible. Dakka concentre alors une puissante douleur psychique dans la main crochue tenant le couteau. La Sorcière pousse un cri et lache son arme, comme brûlée, et provoque la lévitation de Dakka à plus de 4 mètres de haut avant de le faire s'écrouler violemment au sol. Sa bouche et son nez ne sont plus qu'une rivière de sang. Elle recommence ensuite une deuxième fois mais le psyker a le temps de se saisir du couteau resté au sol et lui plante dans la poitrine lorsqu'il atterrit. Cette dernière pousse alors un hoquet de surprise et recule de quelques pas. Etrangement de la fumée noire s'échappe de sa blessure tandis que du sang coule de sa bouche. Elle lance d'une voix douloureuse: "A... Alors, tu es heureux, psy... Psyker? Tu as accompli ton... Devoir? Pourquoi? Quelle différence entre toi et moi?" Avant que Dakka ne puisse répondre quoi que ce soit, des griffes semblent couper le néant et une créature aux yeux de flammes fait son entrée. Elle ressemble à un enfant à 4 pattes dont le dos ne serait que tentacules et la machoire que crocs. Il tourne autour de la Sorcière en la reniflant bruyemment et en tirant la langue comme un serpent. "Ce... Ce n'est pas fini! Adresse tes suppliques aux voix du Warp, tu ne tarderas pas à... à découvrir qu'elles seules sont à ton écoute...". Le démon lui entre alors de force dans la bouche et elle se met à hurler avant d'exploser. Dakka est touché par la déflagration et se retrouve expulsé hors de l'illusion. Il ne tardera pas à découvrir que cette expérience lui a conféré une nouvelle capacité psychique: un pouvoir de régénération.

 

Dakka court auprès de ses compagnons et découvre une scène emplie d'héroïsme et de désespoir. Un ork est finalement tombé sous leurs coups mais le second, toujours debout, bloque la zone devant la porte de sa hache, empêchant toute sortie. De son unique oeil encore valide, il jette un regard où se mêlent haine et rage. Sa respiration est bruyante et saccadée à cause de profondes entailles ensanglantées à niveau du ventre. Elli est au sol face à lui, le visant de son arme, sa blessure à la cuisse apparemment réouverte. Tripus vise lui aussi le colosse vert tout en tentant de réanimer Trauma. Personne ne tire, les adversaires s'observent. Ils savent que le prochain round sera décisif. Dakka court plus vite, espérant arriver à temps avant qu'un malheur ne se produise et crit "flaaaaaaaash!". Tous ses compagnons comprennent le signal et ferment les yeux. Il réalise son sort et l'ork est une fois de plus aveuglé. Trauma, stabilisée et ayant repris conscience, se relève d'entre les morts pour lui sectionner l'artère fémorale. Il s'effondre enfin à terre et meurt des suites de ses multiples hémorragies. Le soulagement de la victoire est de courte durée car malheureusement, bien que le bruit de la fête qui se déroule à l'extérieur ait couvert la majorité des sons du combat, quelques mutants à l'ouïe fine sont attirés et entrent dans le chapiteau. En voyant la scène de carnage, ils repartent en hurlant. Les acolytes savent qu'ils n'ont que quelques secondes pour trouver une solution. Tripus sort l'étrange objet donné par le commissaire Nihilus et appui sur le bouton, espérant un système de rapatriement ou de téléportation. Mais rien ne se passe. Déjà une première horde de mutants se dirigent vers eux bien décidés à leur faire payer leur sacrilège. Elli et Dakka font feu de leurs armes mais sont obligés de se mettre à couvert sous les tirs nourris de leurs adversaires. Une sortie frontale serait pure folie. Ils décident de pratiquer une autre ouverture plus loin et Elli traîne une hache ork pour y parvenir. Soudain le sol se met à trembler et des os du chapiteau se détachent pour se fracasser sur le sol. Dehors, ils entendent un vacarme assourdissant ponctué des cris de terreur des mutants. Ils sortent alors pensant à des secours mais sont abassourdis par ce qu'ils voient: 5 immenses vers de débris sont en train de lacérer le camp dans tous les sens. Tripus comprend qu’ils sont attirés par le signal qu’émet le petit bipeur et le jette dans le chapiteau. Ceux qui le peuvent encore partent en courant et jouent du coude à coude avec les mutants. Ils volent le premier véhicule ouvert (un engin blindé à chenilles) et vont chercher les autres. Tripus prend la place du pilote et les autres s'entassent à l'arrière. Ils fuient cette tempête apocalyptique, parvenant à esquiver tant bien que mal la plupart des obstacles qui apparaissent sur leur route mais pas la bombone de prométhéum qui met le feu au véhicule. Elli, exténué, sombre dans l'inconscience tandis que Trauma doit faire face à la blessure de son bras gauche qui s'est réouverte. Dakka tente son tout nouveau sort de régération mais ne parvient qu'à engendrer une terrifiante vision de l'Enfer ce qui provoque une nouvelle crise de panique à bord. N'ayant d'autres choix, Trauma décide de cautériser elle-même sa blessure en utilisant la paroi en flammes du véhicules. La douleur est insoutenable et elle manque de tomber dans les pommes mais Dakka lui injecte du stimm. A une centaine de mètres derrière eux le camp des mutants est comme soudainement englouti dans les sables. "Ce Nihilus ne fait pas les choses à moitié!" se dit Tripus.

 

La route du retour se fait sans incident notable. Les acolytes se relaient pendant des heures pour conduire et prendre du repos. Trauma est obligée de consommer plusieurs stimm pour tenir le choc mais finit par s'évanouir. Elle fera longtemps des cauchemars de cet ork et de son bras tranché. Toutes les réserves de nourritures, de soins et d'antidouleurs sont utilisées. L'équipe est véritablement brisée physiquement, aussi, lorsque le camp impérial est en vu, c'est un véritable soulagement. Les soldats sont en pleine effervescence, occupés à préparer le déménagement du camp. Tripus se dit qu'ils sont en retard sur l'horaire prévu mais, qu'heureusement pour eux, les soldats aussi. Le vaisseau-caserne doit toujours être en orbite et donc accessible. Dakka et Elli remarquent que toutes les têtes se retournent sur leur passage. Il faut dire que, couverts de sang et de sable de la tête au pied, clopinant et se tenant pour marcher, des bandages de fortune à divers endroits, ils ne passent pas inaperçus même parmi des militaires. La recrue Jurtz vient à leur rencontre, ravi qu'ils soient toujours en vie. Les dirigeant vers le poste de commandement, il leur apprend qu'un autre groupe de l'Inquisition est passé récupérer la pierre noire du niveau -25. Tripus l'interroge sur leur identité et il leur explique qu'il était de garde à ce moment là et n'a pas vu grand chose. Simplement un homme à la peau bleue avec un bras-tenaille et d'une femme plutôt sexy ayant des cheveux roses et des mèches dorées qui ont embarqué la pierre noire dans leur vaisseau il y a un peu plus de 3 heures. Lorsqu'il a demandé à des collègues qui ils étaient, ils lui ont dit que c'étaient des gens de l'Inquisition. Il n'a guère l'occasion d'en dire plus car il s'ecclipse brusquement lorsqu'il voit le sergent Reynard et un groupe de 4 gardes arriver dans leur direction. Ce dernier fait conduire lesacolytes dans un endroit isolé puis leur ordonne de se mettre nu. Il les examine sommairement puis compose un numéro sur son vox. "Commissaire, ici Reynard". "Oui ils sont de retour". "Non plus aucune traces". "A vos ordres". Il raccroche et se tourne vers les acolytes: "C'est bon, vous êtes autorisés à monter à bord du Goliath".

 

Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 10:30
Elli lv1RACAILLE ELLI GREY (JOUE PAR ILIOS)
PARIA / NIVEAU 2
SEXE MASCULIN NE SUR COLVE EN 66.786.M41
CELLULE GENOCIDE
ACOLYTE EN FORMATION AU SERVICE DE L'INQUISITEUR ANTON ZERBE
ORDO HERETICUS - PALAIS DU TRICORNE
       
 
 
 
 
 
 
 
Dakka-lv1.PNGPSYKER DAKKA (JOUE PAR CHRIS)
NEOPHYTE / NIVEAU 2
SEXE MASCULIN NE HORS MONDE EN 56.783.M41
CELLULE GENOCIDE
ACOLYTE EN FORMATION AU SERVICE DE L'INQUISITEUR ANTON ZERBE
ORDO HERETICUS - PALAIS DU TRICORNE      
 
 
 
 
 
 
 
 
Trauma-lv1.JPGARBITRATOR TRAUMA (JOUEE PAR NICO)
RECRUE / NIVEAU 1
SEXE FEMININ NEE SUR SOLOMON EN 11.787.M41
RECRUE EN FORMATION AU SERVICE DE L'ADEPTA ARBITES
DETACHEE AU XVIIEME R.I.G.I.
ADEPTA ARBITES - ECOLE DE JUSTICE DE SCINTILLA
            
 
 
 
 
 
 
 
Tripus.PNGTECHNOPRÊTRE TRIPUS NICODEMUS (JOUE PAR JULES)
MECAMANCIEN / NIVEAU 2
SEXE MASCULIN NE SUR NAHME EN 402.790.M41
CELLULE GENOCIDE
ACOLYTE EN FORMATION AU SERVICE DE L'INQUISITEUR ANTON ZERBE
ORDO HERETICUS - PALAIS DU TRICORNE  
Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:48

... Les gardes orks

 

Ork Garde du corps

Repost 0

Vénérables Récits et Anecdotes de Campagnes

 

 

Rechercher

JDR, Fantasy et Geekeries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages